Post-séisme : 3 agents de santé en Haïti, faits « héritiers » de l’œuvre de Florence Nightingale

P-au-P, 16 août 2010 [AlterPresse] --- A deux pas de la mer des Caraïbes, sous la lumière d’un coucher de soleil époustouflant, trois agents de santé haïtiens ont reçu, vendredi soir 13 août 2010, la médaille Florence Nightingale (la « dame à la lampe » qui a révolutionné le nursing), devenant ainsi les tous premiers “héritiers”, dans l’histoire d’Haïti, de l’œuvre de cette infirmière britannique de renom, a observé l’agence en ligne AlterPresse.

Germaine Pierre-Louis, Jude Célorge et Mickaëlle Colin, également victimes dans le séisme, ont aidé à sauver de nombreuses vies depuis le 12 janvier.

Les 3 récipiendaires ont été déclarés, par la présidente de la Croix rouge haïtienne (Crh), Mickaelle Amédée Gédéon, "pionniers" (en Haïti) de l’œuvre de Florence Nightingale.

Cette distinction a été accordée au cours d’une cérémonie hautement symbolique, déroulée sur une plage (hôtel privé) à Montrouis (à plus d’une quarantaine de kilomètres au nord de la capitale), dans la soirée du vendredi 13 août 2010, date du centième anniversaire de la mort de Florence Nightingale.

Saluant les récipiendaires, la présidente de la commission d’attribution des médailles au sein du comité international de la Croix Rouge (Cicr), la suissesse Christiane Augsburger, tient à « féliciter, à travers eux, de nombreuses personnes qui ont contribué [à l’aide] à la communauté, en faisant vivre des valeurs de dignité et de respect des droits humains ».

« Par leur courage extraordinaire, leur engagement exceptionnel, leur compétences auprès des blessés, les malades et les personnes les plus démunies, avant, pendant, et après le terrible séisme », ces trois agents de santé haïtiens « sont les héritiers de l’œuvre de Florence Nightingale », proclame-t-elle.

Certainement émus, mais surtout heureux, Germaine Pierre-Louis, Jude Célorge et Mickaëlle Colin ont présenté des remerciements à la commission d’attribution des médailles au Cicr.

Tous les deux ans, cette commission du Cicr attribue la médaille Florence Nightingale à des infirmières ou des auxiliaires (pas plus de 50 par attribution) qui se sont distingués dans leur travail.

Mickaelle Colin, infirmière en chef à l’hôpital Sanatorium (situé au sud-est de la capitale), s’est ainsi signalée en apportant de l’aide aux malades souffrant de tuberculose à cet hôpital et privés de médicaments après la destruction (à 90%) des structures de cet hôpital. Elle se dit, toutefois, surprise de recevoir la médaille pour n’avoir fait que son devoir.

Pour sa part, l’infirmière Germaine Pierre-Louis entend partager la médaille avec la Croix rouge haïtienne, les volontaires, le personnel médical du Sud-Est d’Haïti (où elle œuvre pour soulager les malades), et le pays tout entier qui a démontré [après le séisme] qu’il abritait un peuple « plein d’humanité ».

« Les premiers secours ont été réalisés sur place, par le personnel sur place…avant même l’arrivée de l’aide internationale », rappelle Germaine Pierre-Louis, responsable de la Croix Rouge (dans le département géographique du Sud-Est) et qui a dû faire face, le 12 janvier 2010, à un flux de blessés à l’hôpital St Michel de Jacmel (chef-lieu du Sud-Est), notamment.

Jude Célorge, un volontaire de la croix rouge haïtienne, qui a aidé à sauver plusieurs personnes (dont une adolescente de 16 ans le 28 janvier 2010), prisonnières dans leurs maisons effondrées, et organisé les secours auprès de plusieurs blessés, affirme partager la distinction avec les volontaires de Martissant (périphérie sud de la capitale).

Outre la médaille, donnée de façon exceptionnelle en 2010 (la prochaine attribution est, en principe, fixée pour 2011), les récipiendaires ont reçu un diplôme, signé par le président suisse Jakob Kellenberger du comité international de la croix rouge et une reproduction du portrait de Florence Nightingale en héliogravure.

La British Royal Mint - institution qui produit des pièces de monnaie pour le Royaume-Uni et certains autres pays - a également offert une pièce de monnaie en argent, frappée du portrait de Nightingale à chacun des décorés.

Différentes personnalités, évoluant dans la sphère santé en Haïti, ont participé à la cérémonie, parmi elles, le chef de délégation du Cicr en Haïti, Riccardo Conti et le directeur du ministère de la santé publique et de la population (Mspp), Dr. Gabriel Thimothé. [kft rc apr 16/08/2010 9:40]