Español English French Kwéyol

Haïti-Séisme/USA : Réduction de plus de moitié des troupes américaines déployées suite au tremblement de terre

La situation « est encore terrible », selon Obama

P-au-P., 11 mars 2010 [AlterPresse] --- Les États-Unis confirment la réduction de leurs soldats déployés en Haïti à la suite du séisme du 12 janvier dernier.

« D’un effectif de 20.000, le nombre total de soldats déployés en Haïti va être réduit graduellement à environ 9.000 d’ici la fin de cette semaine », indique l’ambassade américaine dans une note transmise à AlterPresse.

« Il n’y a pas un calendrier déterminé en ce qui concerne ces départs », précise la même source.

Les retraits se font en fonction des « ajustements au niveau des contingents selon les besoins, en vue de poursuivre les activités humanitaires et de réponse au désastre comme cela a été sollicité par le gouvernement haïtien ».

Des « tâches importantes » ont été transférées aux Nations-Unis et d’autres entités « pendant qu’Haïti et la communauté internationale passent de la phase d’urgence à la reconstruction », souligne la représentation diplomatique américaine.

Les États-Unis ont alloué plus de 712 millions de dollars américains pour l’aide humanitaire à Haïti, et « demeurent très engagés à aider le Gouvernement haïtien et à travailler en étroite collaboration avec la communauté internationale pour aider à la reconstruction du pays et à son développement futur », conclut la note.

Le président des États-Unis, Barack Obama, et son homologue haitien, René Preval, ont eu le 10 mars leur première réunion depuis le début de l’administration de l’actuel chef d’état américain en janvier 2009.

Il a affirmé son engagement à aider Haiti, dont la situation « est encore terrible », deux mois après le séisme, a-t-il dit.

Le président américain a assuré que son pays assistera le gouvernement haitien « dans les tâches reconstruction ».

Pour sa part, Préval a remercié la population et le gouvernement américains pour leur appui « non seulement matériel mais aussi psychologique et moral » après le tremblement de terre. [gp apr 11/03/2010 2 :00]