Haiti-Copenhague 2009 : La délégation haïtienne promeut le corridor biologique de la Caraibe

Copenhague/P-au-P., 15 déc. 09 [AlterPresse] --- Haïti a pris l’initiative de réaliser ce 15 décembre conjointement avec Cuba et la République Dominicaine un événement parallèle au sommet de Copenhague sur un couloir biologique à mettre en place dans la Caraïbe en réponse au changement climatique.

Cette rencontre, organisée par la délégation haïtienne à Copenhague, vise à faire la promotion du corridor biologique, dont le but est de contribuer à atténuer l’impact du changement climatique dans la Caraïbe.

Prennent part également à cet évènement parallèle, des représentants de Porto Rico et de la Jamaïque en tant qu’observateurs, selon des informations obtenues par AlterPresse auprès de la délégation haïtienne.

Lancé en 2005 à Jacmel (sud-est d’Haïti), le corridor biologique de la Caraïbe a comme priorité de conserver la biodiversité dans l’espace concerné.

Le projet couvre, entre autres, le lac Azuei, situé à la frontière entre Haiti et la République Dominicaine, le massif de la selle ou montagne humide, qui va de la République dominicaine à Miragoâne (Haïti), le massif de la hotte et le Macaya (Haïti).

L’engagement pris par Haiti, Cuba et la République dominicaine, à travers leurs ministères respectifs de l’environnement, tient compte du fait que les écosystèmes des pays insulaires sont fragiles et les îles seront les plus affectées par les changements climatiques. [gp apr 15/12/2009 08 :00]