Español English French Kwéyol

Haïti : Les mouvements sociaux se préparent à intégrer l’ALBA

P-au-P, 26 oct 09 [ AlterPresse] --- Des organisations de divers secteurs sociaux haïtiens réunis au sein du Réseau du mouvement social haïtien (Remosa) se préparent à demander leur intégration à l’Alliance bolivarienne pour les Amériques (Alba).

Le réseau intègre des organisations des 10 départements géographiques du pays, indique le coordonnateur du Remosa, Lafond Max-Dialy, au cours d’une conférence de presse à laquelle a assisté AlterPresse.

Le Remosa, ayant à sa tête un comité de 9 membres, entend souder toutes les forces du pays autour de l’idée d’aller vers l’Alba.

Le coordonnateur du mouvement annonce que le comité compte, dans les jours qui viennent, soumettre formellement sa demande d’adhésion à l’Alba.

Parmi les organes de l’Alba, figure le conseil des mouvements sociaux, qui bénéficie d’un statut égal à celui du conseil des ministres.

Même sans une adhésion du gouvernement haïtien, les organisations qui le souhaitent peuvent établir une coopération avec l’Alba.

Une quarantaine de pays et territoires ont pris part au dernier conseil des mouvements sociaux de l’Alba, alors que seulement 10 pays de la région sont membres de cette alliance.

Lors du dernier sommet des pays membres les 16 et 17 octobre à Cochabamba (Bolivie), l’Alliance a défini un ensemble de dispositions, notamment l’adoption à venir d’une monnaie commune, le SUCRE (système unique de compensation régional). Cette monnaie devra remplacer le dollar dans les transactions commerciales entre les pays de l’Amérique Latine.

Les membres de l’Alba se sont également entendus sur la position à adopter lors du sommet de Copenhague en décembre prochain. Ils prévoient de réclamer la responsabilisation des pays riches dans la dégradation de l’environnement planétaire.

Outre l’idée de créer une compagnie pétrolière commune, les chefs d’États ont décidé à l’issue du 7e sommet d’élaborer une stratégie de défense militaire conjointe.

Se voulant un espace de coopération, l’Alliance a déjà créé une chaine de télévision, Telesur, pour contrer les grands réseaux de télédiffusion américaine et mondiaux. [kft gp apr 26/10/2009 00:30]