Haiti/États-Unis : Une star de la NBA en faveur du TPS pour les sans-papiers haïtiens

Par Patrick Éliancy

Miami, 20 sept. 09 [AlterPresse] ---La star de la National Basketball Association (NBA), Udonis Haslem, avant-centre de l’équipe de Miami Heat, se positionne en faveur du Temporary Protected Status (TPS) pour les 30.000 Haitiens non documentés aux Etats-Unis.

« Les Haitiens constituent une partie intégrante de la population du pays (États-Unis) », a-t-il dit,
soulignant que « les ressortissants d’Haiti, comme tout autre individu aux Etats-Unis, devraient avoir l’opportunité de travailler et vivre dignement ».

Le joueur de Basket-Ball s’exprimait en marge d’un rassemblement le 18 septembre à Virginia Key Beach (Florida), en solidarité avec les Haitiens ayant péri en mer.

Plusieurs artistes Hip-Hop haitiens et américains, dont Poe Boy’s, Billy Blue, Brisco et Mecca ont participé a ce rassemblement.

Cette action de solidarité a été organisée peu après les funérailles de trois femmes non identifiées, noyées lors du naufrage à Palm Beach le 13 mai dernier2009 d’une embarcation clandestine provenant d’Haiti.

Plus de trois mois après la catastrophe, aucun parent ou proche n’ayant réclamé les corps, la municipalité de Palm Beach avait décidé de les enterrer dans une fosse commune. Grace à l’intervention des activistes communautaires, les cadavres non identifiés leur ont été remis pour des funérailles.

Concélébrées par Monseigneur Jean Pierre et le pasteur Jonas Georges, ces funérailles ont eu lieu le 18 septembre à St-Fort Funeral Room (North Miami Beach), en présence d’une dizaine de membres de la communauté, dont le maire de la ville de North Miami, André Pierre.

La défenseure des droits des réfugiés haïtiens de Miami, Marlène Bastien, a baptisé les trois femmes décédées de trois noms symboliques : « Life, Courage, Hope » (Vie,Courage,Espoir). Elle a promis de poursuivre sa lutte en faveur du bien-être des Haitiens.

Washington et le dossier TPS

« Des sources à Washington déplorent le manque d’engagement des autorités haïtiennes dans la prévention des départs massifs des refugiés vers les cotes de la Floride », a confié à AlterPresse Marleine Bastien, membre d’une délégation de Grassroot Coalition, à l’origine d’une manifestation organisée devant la Maison Blanche le 16 septembre pour réclamer le TPS en faveur des illégaux haitiens.

Des membres du groupe ont rencontré à Washington l’adjoint du directeur politique du président américain, Barack Obama.

L’adjoint de Patrick Gaspard aurait exprimé l’inquiétude de Washington quant à un éventuel
déferlement massif des boat people sur les Etats-Unis.
L’administration démocrate souhaiterait que le gouvernement d’Haiti developpe un plan de protection des cotes du pays afin d’empêcher le départ des embarcations de fortune vers les cotes de la Floride.

Les organisateurs ont eu également une réunion avec un haut dirigeant de Homeland Security, autour du dossier des sans papier haitiens. Ce dernier aurait fait savoir que « la politique américaine n’a pas changé. Les boat people interceptés en mer seront directement refoulés vers leur pays ». [pe gp apr 20/09/09 02 :00]

peliancy@yahoo.com