Haïti-Salaire minimum : Manifestation ouvrière en faveur des 200 gourdes

P-au-P., 4 aout 09 [AlterPresse] --- Des ouvrières et ouvriers du parc industriel de Port-au-Prince ont manifesté, dans l’après-midi du lundi 3 août 2009, en faveur du maintien de la loi, déjà votée par le Parlement, portant le salaire minimum journalier à 200.00 gourdes (environ 5.00 dollars américains).

Des patrons d’usines de sous-traitance ont été pris de panique et ont dû laisser la Société nationale des parcs industriels (Sonapi), sur la route de l’aéroport international, par une barrière non principale, a appris AlterPresse.

Aucun incident n’a été signalé.

Cette manifestation survient à la veille de la décision attendue, pour cette première semaine d’août 2009 à la chambre des députés, sur les objections à la loi sur le salaire minimum formulée par le président René Préval. Ce sera une première étape avant la position, en deuxième instance, du sénat qui doit également se prononcer sur les objections du président.

Durant les dernières semaines, Préval a orchestré une campagne médiatique tous azimuts en faveur de ses objections, arguant de la perte probable de milliers d’emplois dans la sous-traitance si le niveau de salaire minimum journalier de 200.00 gourdes est confirmé par les deux chambres. [rc gp apr 04/08/2009 00 :30]