Haïti/Mouvements sociaux : Les étudiants à nouveau dans les rues

P-au-P, 5 juin 09 [AlterPresse] --- La tension a encore monté, ce 5 juin 2009, dans l’aire du Champ de Mars (centre de la capitale) à l’occasion de nouvelles manifestations estudiantines
en faveur de la promulgation de la nouvelle loi sur le salaire minimum.

Après un premier arrêt devant le Parquet de Port-au-Prince à Lalue (une des principales artères de Port-au-Prince), où ils ont été dispersés par la police, la manifestation s’est reconstituée puis dirigée vers le Champ de Mars.

Des jets de pierre ont été lancés dans toutes les directions causant des dommages à des dizaines de véhicules, certains immatriculés officiels, rapportent des témoins.

La police a réagi en lançant des gaz lacrymogènes et en tirant sporadiquement en l’air

Cette situation a causé la paralysie des activités dans les zones limitrophes de plusieurs Facultés de l’Université d’État d’Haïti (UEH).

La veille, un étudiant de la Faculté des Sciences Humaines a été blessé par balle, alors que 24 autres manifestants ont été interpellés par la police.

Une rencontre entre le président René Préval, certains parlementaires et des représentants du secteur des affaires devait se tenir dans la matinée de ce 5 juin autour de la loi portant le salaire minimum à 200 gourdes (environ 5 dollars américains). [do gp apr 05/06/2009 15 :00]