Haïti/Sénatoriales partielles 19 avril : La Mission de l’Onu salue la publication des résultats

 
P-au-P, 28 avril 09 [AlterPresse] --- La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) salue la publication, lundi soir (27 avril 2009) des résultats du premier tour des élections sénatoriales partielles du 19 avril 2009.
 

Avec un taux de participation ne dépassant pas 11%, nul candidat n’a obtenu 50 pour cent plus un des votes durant ce scrutin visant le renouvellement de 12 des 30 sièges du sénat.
 

« Si le taux de participation a atteint 11.3 % en moyenne, il a été très variable d’un département à l’autre, et aucun des candidats n’a obtenu un nombre de voix suffisant pour être élu au premier tour », note la Minustah dans un communiqué transmis à AlterPresse.
 

Le second tour de ces joutes est fixé au 7 juin prochain. C’est après le 7 juin, à une date non encore précisée par l’organisme électoral, que les sénatoriales partielles partielles devront avoir lieu au Centre, théatre de violents incidents ayant abouti à l’annulation du vote du 19 avril 2009.

Pour parvenir au prochain vote, la Mission Onusienne se déclare prête à poursuivre son appui au Conseil électoral provisoire (Cep) et à la Police nationale d’Haïti (Pnh).
 

La Minustah déclare encourager la population haïtienne et, en particulier, les candidats à participer à la campagne pour le deuxième tour dans le calme et dans le strict respect de la loi et des règles du jeu démocratique. 
 

La Mission onusienne réitère son appel à toutes les instances nationales concernées pour prendre les mesures nécessaires pour enquêter sur les incidents du 19 avril, et veiller à ce que tous ceux qui auraient violé la loi soient appelés à répondre de leurs actes devant la justice.

Entre-temps, la plupart des différents partis en lice aux sénatoriales partielles du 19 avril n’ont encore produit aucune réaction sur les résultats publiés le 27 avril, quoique beaucoup de leurs candidats aient affirmé se trouver en bonne position pour l’emporter sur leurs concurrents.

Cependant, la Fusion des sociaux-démocrates s’apprête à contester les résultats du 27 avril, qui seraient non conformes aux procès-verbaux dont ce regroupement dispose, selon son président Victor Benoit. [do rc apr 28/04/2009 14 :30]