Español English French Kwéyol

Haïti/Sénatoriales : L’Ambassadeur américain reçu au CEP... mais pas le ministre haïtien de la justice

P-au-P, 11 févr. 09 [AlterPresse] --- L’Ambassadeur américain en Haïti, Janet Ann
Sanderson, a rencontré ce 11 février 2009 les membres du Conseil électoral
provisoire (Cep) autour de la réalisation des prochaines élections sénatoriales
partielles.

La diplomate américaine, qui s’est entretenue avec les conseillers électoraux pendant plus d’une heure, place sa démarche dans le cadre de la collaboration qui existe entre les Etats-Unis et Haïti en ce qui concerne le processus démocratique et la tenue des élections.

« J’ai eu une bonne conversation avec le président du Cep (Frantz Gérard Verret, et ses collègues
A propos des élections sénatoriales », déclare l’ambassadeur Janet A. Sanderson à des journalistes qui l’attendaient sur la cours du CEP, dont un reporter d’AlterPresse.

« C’est clair que nous partageons la même vision pour les élections, une vision des élections transparentes et justes qui représentent la volonté politique du peuple haïtien », soutient la diplomate américaine.

Le 5 février dernier, l’ambassade américaine à Port-au-Prince a exprimé ses inquiétudes par rapport à la décision du Conseil électoral d’écarter le parti Fanmi Lavalas des prochaines sénatoriales.

Les mêmes réactions ont été produites par d’autres secteurs de la communauté internationale, suite à la publication de la liste des 65 candidats agréés sur 105 inscrits. Les 16 candidats de Fanmi Lavalas et 24 autres personnalités ont été écartés.

Contrairement à la diplomate Janet A. Sanderson, le ministre de la Justice Jean-Joseph Exumé a passé plusieurs minutes au siège de l’institution électorale, mais n’a pas été reçu par les conseillers électoraux, selon ce qu’affirme l’intéressé.

« Il n’y a pas eu de rencontre, on ne m’a pas reçu », lâche Me. Jean-Joseph Exumé, qui a été interrogé par les journalistes présents. Il a refusé de se prononcer sur le processus électoral. [do gp apr 11/02/2009 16 :00]