Dépêches

Haïti/Minustah : Possible retrait des troupes chiliennes à partir de 2011


mercredi 4 février 2009

P-au-P, 4 févr. 09 [AlterPresse] --- Le Chili pourrait entamer en 2011 le processus de retrait de ses troupes déployées en Haïti dans le cadre de la Mission de stabilisation des Nations Unies (Minustah), annonce, ce 4 février, Javiera Blanco, sous-secrétaire d’Etat des Carabiniers du Chili.

Depuis Port-au-Prince (la capitale haïtienne), Javiera Blanco a déclaré à la « Radio Cooperativa » du Chili qu’à moyen terme son pays pourra penser à retirer ses troupes, le temps pour Haïti d’avoir la capacité d’assurer sa propre sécurité.

La sous-secrétaire d’Etat chilienne fait partie d’une délégation conduite par le ministre de la défense José Goni, en visite de quatre jours dans le pays, depuis le 2 février dernier.

Javiera Blanco et José Goni sont en Haïti pour évaluer les progrès accomplis sur le terrain depuis le déploiement des troupes onusiennes dans le pays.

Avec un contingent de 500 militaires et une vingtaine de policiers, le Chili participe à la Minustah aux côtés de huit autres pays latino-américains, dont l’Argentine et le Brésil.

La sous-secrétaire d’Etat des Carabiniers chiliens souligne l’importance de la participation des policiers chiliens dans la formation des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH).

Le 2 février dernier, le Chili, l’Argentine, le Brésil et le Mexique se sont engagés à contribuer à la professionnalisation de la PNH, à l’issue d’une séance de travail avec les autorités haïtiennes, au Palais présidentiel. [do gp apr 04/02/2009 14 :00]