La Banque Mondiale annonce le décaissement de 152 millions de dollars pour 18 pays, dont Haïti

P-au-P, 30 Sept. 08 [AlterPresse] --- La Banque Mondiale, via son Programme d’intervention en réponse à la crise alimentaire mondiale (GFRP), annonce l’approbation d’un fonds de 137 millions de dollars en faveur de 16 pays affectés par la crise alimentaire.

Deux autres projets de 15 millions de dollars sont, selon la Banque Mondiale, en cours d’approbation. Ce qui porte à 152 millions de dollars la quantité devant être décaissée pour ce
programme.

Haïti doit recevoir 10 millions de dollars de ce montant issu d’un mécanisme de financement rapide estimé à 1,2 milliard de dollars, selon une note de la Banque Mondiale, en date du 26 septembre 2008.

Ce mécanisme vise à accélérer les apports d’aide aux pays qui en ont le plus besoin, indique ce document consulté par AlterPresse.

Parmi les autres pays concernés par ce programme, figurent l’Afghanistan (8 millions de dollars), Burundi (10 millions), République centrafricaine (7 millions), Djibouti (5 millions) et
Honduras (10 millions).

Ces fonds serviront à financer des projets relatifs à l’alimentation des enfants en milieux défavorisés et autres catégories vulnérables de la population.

Ils seront également utilisés pour des projets de compléments nutritionnels pour les femmes enceintes, les mères allaitantes, les nourrissons et les jeunes enfants.

La distribution d’intrants agricoles est également envisagée dans le cadre de l’utilisation des fonds à décaisser.

L’approbation de ces fonds a été annoncée en mai dernier à la suite des émeutes de la faim dans plusieurs pays. La Banque mondiale avait pris cette décision pour aider les gouvernements des pays les plus vulnérables à réagir face à l’augmentation des prix alimentaires et à poursuivre leur stratégie de réduction de la pauvreté. [do gp apr 30/09/2008 11:10]