Español English French Kwéyol

Nations Unies : Les progrès des OMD menacés par l’augmentation des prix des produits alimentaires

 

P-au-P, 13 sept. 08 [AlterPresse] --- La hausse des prix des denrées alimentaires et des carburants sur le marché mondial menace les progrès réalisés dans la lutte contre la pauvreté dans le monde, selon le dernier rapport, publié le 11 septembre 2008 par l’Organisation des Nations Unies (Onu) sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), et dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.
 

Ce rapport, qui est à sa quatrième édition, rassemble les statistiques de 25 agences internationales et organismes des Nations Unies. Il est produit par le Département des affaires économiques et sociales (DAES) de l’Onu.
 

Le secrétaire général de l’Onu, le sud-coréen Ban Ki-Moon, appelle les Etats membres à renforcer leurs actions, pour lutter contre la pauvreté dans le monde, et à prendre des mesures urgentes pour atteindre les objectifs fixés d’ici à 2015.
 

Le rapport « apporte des preuves sur ce que nous avons réussi et sur ce qui doit encore être fait si nous voulons atteindre nos objectifs d’ici 2015 », précise Ban Ki-Moon.
 
Les pays en développement, selon le haut responsable onusien, dépensent davantage d’argent pour l’éducation et la santé grâce à une réduction de leur dette, à l’aide et aux financements de fondations privées.
 

« Les inscriptions dans les écoles primaires sont en hausse et nous avons constaté des progrès en matière de santé et d’égalité entre hommes et femmes », souligne-t-il.
 

Le taux de scolarisation primaire, qui atteint les 90 pour cent, serait sur le point d’atteindre l’objectif de 100% , fixé pour 2015 dans huit des dix régions du monde, selon ce rapport.
 

Les décès imputables à la rougeole ont diminué d’un tiers entre 2000 et 2006, tandis que le taux de vaccination chez les enfants du monde en développement a atteint 80 pour cent.
 

Plus d’un milliard et demi de personnes ont obtenu l’accès à l’eau potable salubre depuis 1990. Mais, à cause de la pression exercée sur les ressources d’eau douce, près de trois milliards de personnes vivent dans des régions confrontées à une raréfaction de l’eau.

 
Le rapport 2008 de l’Onu signale qu’avec l’aide du secteur privé, la technologie de la téléphonie mobile et l’accès aux médicaments essentiels se répandent dans les pays les plus pauvres.
 

Les défis qui restent à relever consistent, selon le rapport, à réduire la quantité de femmes qui meurent chaque année dans l’accouchement, le nombre d’enfants malnutris, et à assurer l’accès à des installations sanitaires améliorées des personnes dans le monde en développement.
 

De meilleures conditions de travail, notamment pour les femmes, la résolution du problème de l’habitat dans le monde, figurent également parmi ces défis.
 
Il est possible d’atteindre les objectifs, souligne le rapport, mais il faudra pour cela un plus grand engagement financier, y compris la fourniture d’une aide internationale plus conséquente que les pays développés se sont engagés à verser ces dernières années.
 

Les OMD, énoncés pour la première fois lors du Sommet du millénaire en septembre 2000, proposent des objectifs mondiaux pour réduire l’extrême pauvreté et le dénuement, autonomiser les femmes et assurer la viabilité de l’environnement d’ici 2015. [do rc apr 13/09/2008 0 :00]