Haïti : Promouvoir le Créole dans l’administration publique

P-au-P, 27 juin 08 [AlterPresse] --- Des employés de l’administration publique haïtienne ont reçu, le 26 juin 2008, un certificat après avoir suivi une séance de formation sur la « lecture et l’écriture de la langue Créole ».

Organisée à l’intention de quelques employés de la Secrétairerie d’Etat à l’alphabétisation (SEA), du Bureau national d’ethnologie (BNE) et du Ministère de la culture et de la communication, cette formation permettra à ces cadres de mieux communiquer la population.

« La formation que vous venez de recevoir vous aidera à mieux servir la communauté dans laquelle vous évoluez », affirme l’anthropologue Suze Mathieu, directrice du BNE.

Les employés du Bureau national d’ethnologie sont les premiers à avoir bénéficié de cette formation adaptée à la réalité haïtienne.

Suze Mathieu pense qu’avec la maîtrise du Créole, la langue maternelle de tous les Haïtiens, les employés de l’administration seront à même d’offrir de meilleurs services à la population, dont une grande partie ne sait ni lire ni écrire.

De son côté, Carol Joseph, secrétaire d’Etat à l’alphabétisation, voit en l’usage du Français dans les bureaux publics une injustice faite aux analphabètes.

Une personne qui se respecte devrait être en mesure d’écrire et de lire convenablement sa langue maternelle, de valoriser sa culture et d’aimer son pays, selon Carol Joseph.

Le titulaire du SEA encourage les autres institutions de l’Etat à emboîter le pas.

« Nous devons nous servir de ce que nous possédons pour construire notre pays, nous ne devons pas accepter des formules toutes faites qui ne sont pas conformes à notre réalité », indique Carol Joseph.

Certains bénéficiaires de cette formation à la lecture et à l’écriture du Créole se déclarent satisfaits. Ils promettent d’utiliser à bon escient la langue créole dans leurs bureaux respectifs en vue d’éviter des frustrations parmi les populations analphabètes. [do apr 27/06/2008 14:00]