Español English French Kwéyol

La communauté internationale souhaite la désignation rapide d’un nouveau premier ministre en Haïti

P-au-P., 25 avril 08 [AlterPresse] --- La délégation internationale de haut niveau qui a séjourne en Haiti les 24 et 25 avril « souhaite la désignation rapide d’un nouveau Premier Ministre et la mise en place d’un nouveau gouvernement chargé de conduire un dialogue national autour des priorités du pays et de mener à bien les actions qui s’imposent dans le cadre des objectifs nationaux de sécurité, de stabilité et de développement économique et social ».

« Un tel agenda devrait également inclure une mise en œuvre rapide du calendrier électoral, conformément à la Constitution haïtienne afin de consolider le processus démocratique dans le pays », précise la delegation, conduite par le secrétaire général de l’Organisation des États Américains (OEA), Jose Miguel Insulza.

Dans ce document parvenu a AlterPresse, la délégation souligne que pour résoudre les problèmes économiques, politiques et sociaux d’Haiti, « le rôle du Parlement haïtien, des responsables politiques et des partis politiques est crucial. La Mission encourage également la société civile haïtienne, la presse et le secteur privé à apporter une contribution constructive pour que les problèmes de la nation reçoivent l’attention qu’ils méritent et pour aider à les résoudre ».

La délégation a eu notamment des entretiens avec le président René Preval, le président de l’assemblee nationale, le sénateur Kelly Bastien, et des responsables politiques.

Suit l’intégral de la déclaration émise ce 25 avril. [gp apr 25/04/08 18:00]

Déclaration de la Mission de Haut Niveau au terme de sa visite à Port-au-Prince les 24 et 25 avril 2008

Une Mission de Haut Niveau du groupe des amis d’Haïti a visité Port-au-Prince les 24 et 25 avril 2008. La Mission, conduite par M. Jose Miguel Insulza, Secrétaire Général de l’Organisation des Etats Américains, comprenait des représentants des gouvernements de l’Argentine, du Brésil, du Canada, du Chili, du Mexique, des Etats-Unis d’Amérique, le Représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU en Haïti, ainsi que l’Union Européenne. Au cours de cette visite, la Mission de Haut Niveau a rencontré le Président René Préval, les membres du Bureau du Sénat et de la Chambre des députés, ainsi que des représentants du secteur privé, des partis politiques et de la société civile.

La Mission de Haut Niveau a entrepris cette visite en signe de solidarité avec le peuple d’Haïti. La Mission salue les progrès accomplis en Haïti au cours des deux dernières années pour répondre aux besoins du peuple haïtien, pour améliorer la sécurité dans le pays et pour développer les institutions nécessaires à l’instauration d’une démocratie efficace, responsable et stable.

La Mission prend note de la contribution essentielle que la MINUSTAH a apportée à la poursuite de ces objectifs, ainsi que des efforts nombreux et importants de la communauté internationale. La Mission estime que l’engagement continu d’Haïti en faveur de la réalisation de ses objectifs nationaux, combiné avec le soutien sans réserve de la communauté internationale, permettra au pays de garantir un avenir meilleur à son peuple.

La Mission de Haut Niveau soutient fermement tous les efforts en vue d’améliorer les conditions de vie du peuple haïtien. La Mission prend note de la réaction rapide de la communauté internationale pour atténuer les effets de la crise alimentaire mondiale en Haïti et se félicite des importantes contributions supplémentaires faites par les amis d’Haïti à cette fin. La Mission accueille avec satisfaction la poursuite du soutien international en faveur des objectifs à long terme du développement d’Haïti, y compris par le renforcement des activités dans le secteur agricole. La Mission espère qu’une nouvelle date sera fixée pour la Conférence des bailleurs de fonds, initialement prévue pour les 24 et 25 avril, afin de discuter avec le nouveau gouvernement les priorités pour le développement économique d’Haïti et pour identifier les moyens nécessaires à une meilleure coordination des activités de développement.

La Mission de Haut Niveau salue les efforts du Président Préval pour promouvoir un consensus politique. Elle prend note de ses appels à l’unité nationale, à la patience et au sens du sacrifice, face à la situation actuelle en Haïti. La Mission souhaite la désignation rapide d’un nouveau Premier Ministre et la mise en place d’un nouveau gouvernement chargé de conduire un dialogue national autour des priorités du pays et de mener à bien les actions qui s’imposent dans le cadre des objectifs nationaux de sécurité, de stabilité et de développement économique et social. Un tel agenda devrait également inclure une mise en œuvre rapide du calendrier électoral, conformément à la Constitution haïtienne afin de consolider le processus démocratique dans le pays.

La Mission de Haut Niveau soutient les efforts de tous ceux qui jouent un rôle responsable et constructif en Haïti pour résoudre les problèmes économiques, politiques et sociaux pressants. À cet égard, le rôle du Parlement haïtien, des responsables politiques et des partis politiques est crucial. La Mission encourage également la société civile haïtienne, la presse et le secteur privé à apporter une contribution constructive pour que les problèmes de la nation reçoivent l’attention qu’ils méritent et pour aider à les résoudre. Le peuple haïtien compte sur ses dirigeants pour la poursuite des efforts déployés au cours des deux dernières années en vue de construire un meilleur avenir pour le pays. La Mission soutien fermement cet objectif.

Le plus grand défi et la plus grande opportunité qui s’offrent à Haïti consistent à conduire ce pays vers une situation de prospérité, de stabilité et de sécurité. La présence de la Mission de Haut Niveau constitue un signal de l’engagement fort et de la détermination du groupe des amis d’Haïti en faveur de la construction d’un avenir meilleur. La communauté internationale continuera à soutenir, assister et collaborer avec le gouvernement, les institutions haïtiennes issues d’élections démocratiques et tous ceux qui sont prêts à jouer un rôle constructif et positif en vue de relever ce défi.