Español English French Kwéyol

Haiti/Vie chère/Protestation : Préval propose la subvention de la production agricole et de la consommation nationale

P-au-P., 9 avril 08 [AlterPresse] --- Le président René Preval appelle la Police nationale d’Haïti (Pnh) à rétablir l’ordre dans le pays et annonce des dispositions pour soulager les souffrances de la population.

Dans un discours radiotélévisé très attendu ce 9 avril, après plusieurs jours de violentes protestations a travers Haïti, René Préval indique, à l’attention des casseurs, que les violences ne contribueront qu’à aggraver la situation économique du pays.

Comme mesure phare pour soulager les souffrances de la population, le chef de l’État propose la subvention de la production agricole et de la consommation nationale.

Selon René Préval, en permettant aux paysans de trouver des engrais à moitie prix et en subventionnant la vente du riz produit en Haïti, la production nationale en sortira renforcée et les prix baisseront.

Des mesures similaires sont également prévues pour relancer la production d’œufs et de poulets, informe le chef de l’État, parallèlement a des négociations avec les importateurs.

René Préval annonce d’autres mesures dans les domaines des infrastructures et des transports notamment pour améliorer le pouvoir d’achat des citoyens.

D’autre part, le président propose de soustraire dix pour cent du salaire mensuel des fonctionnaires de l’État percevant plus de 30.000 gourdes (environ 850 dollars US) au profit des démunis.

René Préval évoque la possibilité d’un élargissement du consensus politique qui a garanti jusqu’ici, selon lui, la stabilité politique dans le pays, sans se prononcer clairement sur le maintien ou non du gouvernement.

Peu avant le discours de Preval, des manifestations et des pillages se poursuivaient dans plusieurs villes du pays, avec des incidents dans plusieurs quartiers de la capitale.

Les casques bleus des Nations Unies ont disperse les manifestants alors qu’ils se dirigeaient dans la zone du Palais national où la Mission ONUsienne a établi depuis le 8 avril un périmètre de sécurité.

Suite au discours de Preval, une atmosphère tendue persistait dans plusieurs quartiers de Port-au-Prince ou des axes importants étaient barricades et les activités totalement paralysées. [vs gp apr 09/04/08 19:00]