Haïti organise son premier concours national d’épellation

P-au-P, 19 Mars 08 [AlterPresse] --- Haïti accueille en avril 2008 la première édition du concours national « Epelle-moi ».

Il s’agit d’une initiative de l’Agence de promotion culturelle Tamarin.

Elle vise à promouvoir l’utilisation d’une langue, tout en soulignant l’importance de la bonne maîtrise de celle-ci.

Ce concours s’adresse aux élèves de 15 ans des classes fondamentales, dans diverses communes du pays, selon une note transmise à AlterPresse.

Selon les organisateurs, ce concours cherche à aiguiser l’intérêt des élèves pour l’étude de la langue, (à) enrichir leur vocabulaire et (à) les aider à maîtriser l’orthographe des mots.

Douze régions du pays sont ciblées dans le cadre de cette première édition, selon les organisateurs.

Une attention particulière de la coordination nationale sera accordée aux qualifications régionales. La grande finale de ce concours accueillera les champions des 12 régions ciblées pour un affrontement inédit en vue du couronnement du champion national.

Appelé « Spelling Bee » par les anglo-saxons et « Epelle-moi » par les francophones, le concours d’épellation est une compétition d’orthographe pour écoliers, réalisée à l’oral, et comprenant plusieurs tours.

En Haïti, cette initiative se fait sous l’impulsion de certains journalistes - comme Claudel Victor et Ulrick Tulmé - et éducateurs. [do vs apr 19/03/2008 19:35]