Haïti/Santé : Rechercher l’efficience dans la lutte contre le Vih/Sida

P-au-P, 19 Mars 08 [AlterPresse] --- Le Fonds des Nations Unies pour la population (Unfpa) et la Fondation Sogebank ont paraphé le 18 mars en cours un accord de partenariat en vue de favoriser une meilleure articulation des différentes interventions en matière de lutte contre la pandémie du Sida en Haiti.

A travers ce mémorandum d’entente, les deux partenaires entendent renforcer leur système d’information et de communication en matière de lutte contre le Vih/Sida pour empêcher toute forme de duplication et de gaspillage.

« Nous avons pour mission d’inscrire notre intervention dans une logique d’efficience à côté de l’efficacité » en vue d’éviter le gaspillage, déclare le docteur Emile Hérard Charles, directeur exécutif de la Fondation Sogebank, lors de la cérémonie de signature.

L’Unfpa place ce partenariat dans une dynamique de soutien à la coordination des activités menées sur le terrain dans le domaine de la santé. « Il s’agit de garantir l’utilisation optimale des ressources dans la lutte contre le sida en facilitant les échanges d’information entre les deux organisations », souligne Tania Patriota, représentante de l’Unfpa en Haïti.

La fonctionnaire onusienne renouvelle par ailleurs l’engagement des Nations Unies d’affronter des défis complexes tels la féminisation du Sida, étroitement liée aux inégalités entre les sexes et à la violence contre les jeunes femmes et les jeunes filles.

L’accord de partenariat entre la Fondation Sogebank et l’Unfpa bénéficie de l’assistance technique du ministère de la santé publique et de la population.

Le docteur Robert Auguste, ministre de la santé, se félicite des « actes irréversibles » du gouvernement en matiere de lutte contre le Sida. « Les actes posés doivent être suivis », recommande-t-il. [do gp apr 19/03/2008 06 :00]