Español English French Kwéyol

Haïti-Rép. Dominicaine : Vers le déploiement de patrouilles onusiennes dans la zone frontalière

P-au-P, 14 déc. 07 [AlterPresse] --- Hédi Annabi, chef civil de la Mission de stabilisation des Nations Unies en Haïti (Minustah), a effectué cette semaine une visite officielle en République Dominicaine autour des dispositions à mettre en place pour la sécurisation de la frontière haïtiano-dominicaine, rapporte l’agence dominicaine Espacinsular, partenaire d’AlterPresse.

Des patrouilles de la force onusienne seront déployées le long des frontières maritimes et terrestres pour appuyer les activités de la Police nationale d’Haïti (Pnh) dans la lutte contre les trafics illicites, notamment les trafics d’armes, de munitions et de drogue, selon les nouvelles mesures adoptées par le Conseil de sécurité dans sa résolution 1780 prorogeant, pour octobre 2008, le mandat de la Minustah.

A Santo Domingo, cette question a été débattue lors d’un déjeuner offert par le chancelier dominicain Carlos Morales Troncoso en l’honneur du diplomate Hédi Annabi.

Les travaux de la Minustah commencent à porter des fruits, selon le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies. Au cours de ce déjeuner, Hédi Annabi a également mentionné la diminution des cas d’enlèvement en Haïti à la fin de l’année 2007.

De 99 en novembre 2006, seulement 19 cas de kidnapping ont été signalés en novembre 2007, selon le chef civil de la Minustah.

Un nombre de 198 cas d’enlèvements ont été recensés en Haïti de janvier à décembre 2007, selon des statistiques évoquées le 13 décembre 2007 par Fred Blaise, porte-parole de la Police des Nations Unies (Unpol).

Tout en rappelant que la Minustah n’est pas une agence de développement, Hédi Annabi dit, par ailleurs, espérer que les actions entreprises par les troupes onusiennes puissent contribuer à la création d’un climat propice aux investissements dans le pays.

Annabi dit avoir intérêt à travailler pour conscientiser la communauté internationale sur la possibilité d’investir en Haïti en vue d’arriver au développement économique et social du pays.

Pour sa part, le chancelier dominicain a salué la mise en place du nouveau Conseil électoral provisoire (Cep) qui devra organiser au début de 2008 des élections sénatoriales partielles ainsi que des élections indirectes.

La possibilité pour la République Dominicaine de participer à la création d’emplois en Haïti à travers l’Accord de partenariat économique avec l’Union européenne a été également discutée. [do apr 14/12/2007 10 :35]