Documents

La Coordination Haiti-Europe exige « un moratoire » sur les Accords de Partenariats Economiques / APE


lundi 15 octobre 2007

Cette position est incluse dans un compte-rendu d’une tournée de plaidoyer effectuée par une mission dans plusieurs pays d’Europe
Document soumis à AlterPresse le 15 octobre 2007

Plaidoyer pour une Coopération structurante entre la Communauté Européenne et Haïti

Du 9 au 18 septembre 2007, une délégation de la Coordination Haïti Europe (CoH-E), en collaboration avec la Coordination Europe-Haïti (CoE-H), a réalisé une tournée pour présenter son plaidoyer sur le thème « Une autre Haïti est possible, Les issues vers une sortie de crise » auprès des Instances politiques et Personnalités Européennes intervenant dans la coopération entre l’Europe et Haïti. La mission avait pour objectif :

- De sensibiliser les décideurs européens (Belgique, France, Allemagne) afin d’influencer et/ou d’orienter la politique de coopération de la Communauté européenne avec Haïti.
- D’échanger avec les acteurs non gouvernementaux européens attentifs au développement durable d’Haïti.
- D’informer le grand public de ces trois pays sur la situation haïtienne.

La mission a surtout recommandé aux Etats Européens et à l’UE de rompre avec « l’approche d’aide humanitaire et d’urgence » néfaste pour le développement d’Haïti et d’appuyer les réclamations populaires en faveur d’une politique de coopération structurante visant le développement durable et sur le long terme.

D’autres recommandations fondamentales ont été adressées par la délégation aux instances Européennes notamment : la nécessité pour l’UE de réviser avec l’Etat Haïtien le document plan stratégie /pays et d’accorder un financement significatif à l’Agriculture et l’Education deux (2) secteurs traités en appendice dans ce plan stratégique avec Haïti. De même qu’un moratoire sur les Accords de Partenariats Economiques / APE est exigé dans les discussions. Plusieurs des Parlementaires Européens rencontrés-es se sont montré-es favorables à un appui des demandes du Gouvernement Haïtien sur le dossier.

La délégation était composée de Carole Pierre Paul Jacob/SOFA, Margareth Mathurin/ Plateforme Nationale pour la Sécurité Alimentaire, Redna Merlus/ CPFO, William Thélusmond / CRAD, représentantes-ts d’organisations et institutions du mouvement social Haïtien. Ils/elles interviennent principalement dans les secteurs des droits humains et droits des femmes, de la sécurité alimentaire et des droits socio-économiques et culturels, trois axes de plaidoyer prioritaires de la CoH-E.

Avec l’accompagnement des partenaires Européens de la CoH-E, la délégation a tenu le 12 septembre 2007 une conférence de sensibilisation au Parlement Européen à Bruxelles. Etaient présents entre autres M. Josep Borrel, ex-Président du parlement Européen et actuel Président de la Commission Développement au PE, et M. Francesco Gosetti, chef délégation de l’UE en Haïti, l’Ambassadeur Haïtien à Bruxelles, M. Raymond Lafontant. Des rencontres sectorielles d’échanges et d’informations ont également été réalisées avec des Sénateurs, des officiels, fonctionnaires et des représentants des sociétés civiles françaises, belges et allemandes, notamment au Quay D’Orsay à Paris, avec les groupes politiques du Sénat et de l’Assemblée Nationale.

De ces rencontres, des liens de solidarité entre les partenaires haïtiens et européens se sont renforcés. Les parlementaires et les autres personnalités se sont montrés réceptifs quant aux appels lancés par la délégation. Une fois de plus, ils/elles se disent prêts/es à contribuer au développement d’un Etat de droit en Haïti et au démarrage économique réel du pays.

La Coordination Haïti-Europe créée en 2004, participe du suivi de l’initiative Coordination Europe-Haïti lancée par un groupe de 60 ONG européennes de solidarité, qui se sont regroupées pour une meilleure efficacité de leurs interventions en Haïti. La CoH-E est formée de nombreuses organisations et institutions haïtiennes, qui entendent renforcer leurs actions pour consolider la démocratie et accompagner l’Etat haïtien dans ses prérogatives de développer des politiques publiques susceptibles de déboucher sur une réelle éradication de la pauvreté en Haïti.

Port-au-Prince le 8 octobre 2007
Secrétariat de Coordination Haïti-Europe

Organisations /institutions initiatrices de la Coordination Haïti-Europ
ACO / AFSC / Antèn Ouvriye / BON NOUVEL / CARITAS-Haïti / CEDAL / CEP / Christian Aid / COD-EMH / COHAN BRD / COHAN FEDI / COHAN SERVICE SOCIAL / COHIMRU / Comité PROTOS-Haïti / CPFO / CRAD / CRESFED / EDM/ FIDES / FMS / FONKOZE / GAD-NIPPES / GADRU / GARR / GHRAP / GRAF / GRAMIR / GTIH / HSI / ICC / ICKL / IRATAM / ITECA / RAJES / JUSTICE ET PAIX / KNFP / LAKAY / Groupe Medialternatif / MPP / Mouvement KIRO / OPEPB / PAJ / PAPDA / Parole et Action / PDI / POHDH / POZ / REHRED / RNDDH / SAKS / Sant Pon / SOE / SOFA / TDH-Haïti / TET KOLE / URAMEL / VETERIMED