Español English French Kwéyol

Haïti-MINUSTAH : Quand Edmond Mulet passe le maillet à Hedi Annabi

P-au-P, 27 août 07 [AlterPresse] ---À partir du 1er septembre 2007, le diplomate tunisien Hedi Annabi doit succéder au guatémaltèque Edmond Mulet à la tête de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah).

Agé aujourd’hui de 63 ans, Annabi évolue aux Nations Unies depuis 1981. Il a rejoint en 1991 le Département des opérations de maintien de la paix. De 1993 à janvier 1997, Hedi Annabi fut nommé directeur de la Division Afrique ; en Asie du Sud-Est, il a également dirigé le bureau du Représentant spécial du Secrétaire général pour les affaires humanitaires.

Pour sa part, Edmond Mulet devait quitter Haïti le 26 novembre pour prendre ses fonctions à New York (siège des Nations Unies) comme sous-secrétaire général pour les opérations de maintien de la paix qu’Annabi occupait depuis 1997.

Hedi Annabi a beaucoup d’expérience au sein des Nations Unies, reconnaît Edmond Mulet réagissant récemment à sa nomination comme nouveau chef civil de la Minustah, le troisième depuis le déploiement de cette mission en Haïti.

« Il a la capacité de répondre aux nécessités telles que le renforcement des institutions et l’établissement d’un Etat de droit en Haïti », a soutenu le chef sortant de la mission onusienne, qui avait déjà l’habitude de travailler avec son successeur à la Minustah.

Hedi Annabi est détenteur d’une licence en Sciences politiques de l’Institut d’Études Politiques de Paris et d’une maîtrise en relations internationales de l’Institut universitaire de hautes études internationales en Suisse.

Dans le contexte de la prise de fonction de Annabi et du renouvellement attendu en octobre du mandat de la MINUSTAH, des ministres de la défense de neuf pays latino-américains contributeurs de troupes à la Minustah vont se réunir le 4 septembre 2007 à Port-au-Prince pour discuter de la nouvelle orientation de cette mission onusienne et de son commandement.

Les ministres de la défense de l’Argentine, du Brésil, de la Bolivie, du Chili, de l’Équateur, du Guatemala, du Paraguay, du Pérou et de l’Uruguay participeront à cette rencontre aux côtés du secrétaire général de l’Organisation des États américains (Oea), José Miguel Insulza.

Le remplaçant d’Edmond Mulet à la tête de la Minustah sera déjà en Haïti pour assister à cette grande réunion. [do gp apr 28/08/2007 10 :40]