Español English French Kwéyol

Haiti : Lancement prochain d’une campagne pour l’alphabétisation de 3 millions de personnes

P-au-P., 22 août. 07 [AlterPresse] --- Le gouvernement projette de lancer le 8 septembre prochain, journée internationale contre l’analphabétisme, une campagne massive d’alphabétisation, selon ce qu’a annoncé le 22 août le secrétaire d’État à l’alphabétisation, Carol Joseph.

Lors d’une rencontre avec des responsables de médias et des artistes, à laquelle a pris part AlterPresse, le secrétaire d’État à l’alphabétisation a fait savoir que la campagne durera trois ans et touchera 3 millions d’illettrés de 14 à 50 ans.

Cette campagne vise à réduire de 90% le nombre d’analphabètes en Haiti, qui se chiffre à 3.042.460, selon des statistiques officielles, ce qui représente 49% de la population haïtienne.

L’analphabétisme touche la majorité de la population active haïtienne, en particulier les filles et les femmes.

La campagne, qui coutera 186 millions de dollars US, soit 62 dollars US par participant, sera menée d’après une méthode télévisuelle, mise au point à Cuba, sur le modèle de la méthode cubaine « Yo si puedo », traduit en Créole par « Wi mwen kapab » (Oui je peux).

10 mille postes de télévision, 10 mille vidéos et 3 millions de livres seront offerts, dans un premier temps, par Cuba .

75.000 centres d’alphabétisation seront ouverts à travers le pays, et recevront chacun 40 participants par jour, divisés en deux groupes de 20.

Le gouvernement veut faire de l’alphabétisation une question de solidarité sociale, de civisme et de patriotisme, a souligné le secrétaire d’État. Il a indiqué que toutes les couches de la société seront invitées à offrir les moyens financiers, logistiques, des espaces de travail et du temps.

Le secrétaire d’État estime que la campagne d’alphabétisation génèrera la création de 100.000 emplois et permettra l’existence sur tout le territoire de matériel et équipement électriques et audiovisuels.

Des années 40 aux années 2000, plusieurs campagnes d’alphabétisation ont été conduites en Haïti, sans pouvoir diminuer significativement le taux d’analphabétisme à travers le pays. [gp apr 22/08/2007 13:00]