Haïti : 120 suspects appréhendés en 15 jours

P-au-P, 16 août 07 [AlterPresse] --- Environ 120 personnes ont été arrêtées durant les quinze premiers jours du mois d’août 2007 par les forces de sécurité, incluant la Police nationale d’Haïti (Pnh) et la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah), d’après des données compilées par l’agence en ligne AlterPresse.

Ces arrestations surviennent dans un contexte de renforcement apparent des dispositifs sécuritaires, avec une présence plus visible, quoique subtile, des forces onusiennes, notamment dans certains secteurs de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, relèvent des observateurs dans la capitale politique haïtienne.

44 suspects, dont trois étaient activement recherchés, ont été interceptés dans le cadre d’une opération policière menée cette semaine à Grand-Goâve, à une cinquantaine de kilomètres au sud de la capitale, souligne Fred Blaise, porte-parole de la Police des Nations Unies (Unpol), qui intervenait, ce jeudi 16 août, à la conférence hebdomadaire de la Minustah.

En début de semaine, un hélicoptère a été remarqué survolant l’espace aérien de Grand Goâve, tandis que des perquisitions de véhicules ont eu lieu au morne Tapion, non loin de cette ville, rapportent à AlterPresse des voyageurs.

Diverses autres arrestations ont été effectuées du 10 au 14 août 2007 à Port-au-Prince et dans certaines villes de province.

Durant la semaine allant du 1er au 7 août, 66 personnes ont été appréhendées, indique Fred Blaise, qui n’a pas toutefois précisé le lieu où ces individus ont été épinglés. Trois de ces prévenus sont impliqués dans l’enlèvement de personnes et cinq pour tentatives de lynchage.

En relation avec les opérations conjointes en cours, le chef de gang Roudy Kernizan, recherché lui aussi par la police, s’est finalement donné la mort au moment où il allait être capturé, confirme Fred Blaise.

Responsable de Lame Ti Manchèt (L’armée de petites machettes), Roudy Kernizan était accusé de participation dans des activités criminelles dans la zone de Martissant (banlieue sud de Port-au-Prince).

Armes de guerre et munitions, télescopes, entre autres, ont été confisquées lors de cette opération suivie d’une perquisition à la résidence de Kernizan, selon le porte-parole de la Unpol.

Le porte-parole de la Unpol a, par ailleurs, déploré l’assassinat, le 13 août 2007, du policier Féquière Espady, affecté à la Direction centrale de la police administrative.

Fred Blaise a aussi fait état de l’arrestation de Johnny Métellus, membre du gang de Bélony Pierre, qui semait la terreur, il y a quelques mois, à Cité Soleil, grande agglomération à la sortie nord de Port-au-Prince.

Outre ces arrestations, des armes de différents calibres ont été respectivement remises à Sauray (Port-au-Prince) et aux Gonaïves, à 171 kilomètres au nord de la capitale.

Blaise a profité de la conférence hebdomadaire de la Minustah pour appeler la population à mettre un terme à la pratique de lynchage de personnes soupçonnées d’implication dans des actions criminelles. Le porte-parole de la Unpol invite tout un chacun à faire appel à la police au lieu de se faire justice soi-même. [do rc apr 16/08/2007 15 :50]