Español English French Kwéyol

Ban Ki Moon en Haïti

Une visite dans un contexte d’accalmie

P-au-P., 2 août 07 [AlterPresse] --- Ban Ki Moon visite un pays relativement calme. En effet, après des violences en cascade qui ont fait des centaines de morts, la sécurité s’est sensiblement améliorée depuis le début de l’année (2007).

Cette accalmie est due en grande partie à une traque en règle contre les gangs. Plusieurs centaines de personnes - dont des bandits notoires - ont été arrêtées par les casques bleus et la Police haïtienne ces derniers mois.

Ces avancées sur le plan sécuritaire tranchent avec le maigre bilan des deux premières années qui avaient suivi le déploiement de la Mission de stabilisation des Nations unies en Haïti (MINUSTAH). Des progrès que d’aucuns attribuent en partie au leadership du chef sortant de la Mission ONUsienne, Edmond Mulet.

Cette visite de Ban Ki Moon précède l’entrée en fonction du futur responsable de la MINUSTAH prévue début septembre (2007). Le tunisien Hédi Annabi est appelé à maintenir le cap.

C’est la deuxième visite d’un secrétaire général des Nations Unies en Haïti en un an.

Plus de 8 mille militaires et policiers internationaux fournis par une quarantaine d’Etat sont déployés en Haïti depuis juin 2004 afin de stabiliser le pays.

Lors d’une conférence de presse conjointe au Palais présidentiel (à Port-au-Prince), la veille, le président René Préval et son hôte se sont prononcés en faveur d’une présence de longue durée de la Mission ONUsienne en Haïti. Le mandat de la MINUSTAH s’achèvera à la fin du mois d’octobre (2007).

Ban Ki Moon poursuivra sa tournée caribéenne ce jeudi 2 août à la Barbade. [vs apr 2/08/07 10:35]