Dépêches

Haïti : la Cidh préoccupée par la situation de violence


vendredi 8 juin 2007

P-au-P, 8 Juin 07 [AlterPresse] --- Le président de la Commission interaméricaine des droits humains (Cidh), Florentín Meléndez, exprime la préoccupation de cette structure de l’Organisation des États américains (OEA) face à la situation de violence enregistrée en Haïti au cours de l’année 2006.

Au Panama où il a présenté le Rapport Annuel 2006 de la Cidh, lors de la 37e Assemblée Générale de l’OEA, le Salvadorien Florentín Meléndez fait état de la situation de violence qui touche notamment les femmes, les enfants, les journalistes et les défenseurs de droits humains.

Le rapport souligne le manque de protection et de garanties des drits fondamentaux de la population haïtienne.

Durant l’année des actions criminelles s’étaient accrues notamment dans la capitale haïtienne où les bandes armées étaient à pieds d’œuvre. Le rapport fait état de l’incapacité, à l’époque, des forces de l’ordre à faire échec aux actions des bandits armés qui semaient le deuil au sein des familles haïtiennes.

Depuis janvier 2007, avec l’intensification des opérations policières et militaires dans des quartiers réputés fragiles, un nombre considérable de présumés bandits ont été arrêtés. Toutefois, une certaine résurgence des actes criminels est constatée depuis quelques semaines à Port-au-Prince.

Récemment, la Cidh avait condamné l’assassinat aux Gonaïves du directeur de programmation de la radio-télé Provinciale, Alix Joseph. Cet assassinat avait soulevé l’indignation de plusieurs secteurs. [do gp apr 08/06/2007 15 :30]