Dépêches

Haïti –Culture : Marvin Victor, 2e lauréat du Prix 2007 du Jeune écrivain francophone


mercredi 6 juin 2007

P-au-P, 06 juin 07 [AlterPresse] --- Le jeune écrivain haïtien,
Marvin Victor, 25 ans, est désigné deuxième lauréat de la 23e
édition du Prix 2007 du Jeune Ecrivain francophone, suivant
décision des membres du jury réunis le jeudi 31 mai dernier à
Paris et dont les résultats sont communiqués ce 5 juin à l’agence
en ligne AlterPresse.

« Haïti, Je, moi, moi même » est le texte de Marvin Victor, qui
a attiré la faveur des délibérations des membres du jury ayant
choisi « La sœur en bleu », de Eric Vignola (Canada), 22
ans, comme Premier Prix.

En 2006, Marvin Victor a été classé en 4e position dans le cadre du
Prix du Jeune écrivain, pour son texte "Lettre de Jacmel". A l’occasion,
il avait reçu « quelques livres de la « Bibliothèque Idéale », offerts par
le Conseil Général de la Haute-Garonne et Afat Voyages ».

La 23e édition du prix, divisé en deux catégories, « Prix du
jeune écrivain » et « prix du jeune écrivain francophone », décide,
en 2007, de récompenser treize lauréats, dont 7 dans la première
catégorie et 6 dans la seconde.

« Les auteurs seront invités à recevoir leur prix à Muret (France), le 12
octobre prochain, ils verront leur nouvelle publiée dans un
recueil à paraître aux éditions Buchet-Chastel en mars 2008 et
seront conviés au Salon du Livre de Paris », informent les
organisateurs dans la note transmise à AlterPresse.

Créé en 1984, ce prix, qui est un partenariat entre la Fondation
BNP Paribas et le Prix du Jeune Ecrivain, « s’inscrit dans le
cadre d’une politique de mécénat en faveur de la culture, de la
santé et de la solidarité ».

En 2007, le Ministère français de la Culture et de la
Communication a décerné la distinction de Grand Mécène à la
Fondation BNP Paribas.

« Ce prix peut s’enorgueillir d’avoir révélé des auteurs aujourd’hui
confirmés. Signe de sa renommée, près de 800 manuscrits de jeunes
auteurs de 15 à 27 ans, lui sont parvenus cette année de toutes les
régions de France et de 56 autres pays », lit-on dans la documentation y relative.

Grâce à la présence des écrivains - membres du jury et parrains des
lauréats -, à l’enthousiasme de plus de 800 bénévoles qui animent les
comités de lecture et à l’appui de ses partenaires publics et privés, le
Prix du Jeune Ecrivain est devenu depuis sa création « un des temps forts
de la vie culturelle dans la région toulousaine » en France. [rc gp apr
06/06/2007 01:00]

Logo : Marvin Victor parmi quelques lauréats du PJE et du PJEF 2006. A partir d’une photo disponible sur http://pjef.net/-Les-laureats-