Dépêches

Haïti : Le café du Sud-Est intéresse des investisseurs en Italie


mardi 5 juin 2007

P-au-P, 05 juin 07 [AlterPresse] --- La récolte de café 2008 à Thiotte (Sud-Est d’Haïti) pourrait être exportée l’année prochaine sur le marché de l’Italie, apprend l’agence en ligne AlterPresse.

C’est le vœu formé par des responsables de la société Rocci, productrice du café INCA et intéressée par le café haïtien, lors d’une visite, en Toscane et à Lucca en mai dernier, d’une délégation composée de Pétuel Azor, président d’un regroupement de sept coopératives de Thiotte dénommé COOPCAB, et de Marcel Duret, ancien ambassadeur d’Haïti au Japon pendant 12 ans.

A l’occasion de cette visite, un échantillon de café en provenance d’Haïti a été torréfié et dégusté par les interlocuteurs italiens.

« La dégustation italienne vient corroborer le contrôle de la qualité de 9 points sur 10, fait par une compagnie japonaise sur le café haïtien. Les responsables de la Société Rocci ont exprimé à la délégation leur souhait d’importer toute la récolte de café de Thiotte pour l’année prochaine, à des prix avantageux », indique à AlterPresse un des membres de la délégation.

La production de café de haute qualité, « un café de montagne produit entre 800 et 1400 mètres d’altitude », la production de biodiesel à partir de la jatropha (plante endémique plus connue sous le nom de gwo metsiyen en Haïti), le secteur du textile ont été d’autres thèmes abordés avec les interlocuteurs en Italie.

Parallèlement, la relance du tourisme, du commerce de la finance et des joint-ventures ont fait l’objet d’échanges avec d’autres investisseurs.

Une rencontre a eu lieu avec le consortium TERRA « afin d’étudier les initiatives existant en Haïti en matière de pisciculture et aquaculture, et également avec la Chambre de Commerce Italiano-Dominicaine qui souhaiterait dynamiser des joint-ventures dans le secteur agroalimentaire ».

Des membres du consortium TERRA projettent de conduire une mission de prospection en Haïti vers la fin de ce mois de juin 2007.

Le but de la mission en Italie consistait à présenter un nouveau visage de la République d’Haïti, « un pays dans lequel l’ordre a été rétabli et où il est possible aujourd’hui de faire des investissements dans des secteurs divers, avec l’assurance d’un bon retour sur investissement », souligne la délégation, arrivée le 22 mai 2007 en Italie après un séjour d’une semaine au Japon. [rc apr 05/06/2007 12 :00]