Haïti/Banque mondiale : Approbation d’un don de 25 millions de dollars pour un programme d’éducation pour tous

P-au-P, 27 Avril 07 [AlterPresse] --- La Banque mondiale vient d’approuver un don de 25 millions de dollars pour supporter un programme baptisé « Éducation pour tous » en Haïti, qui devrait permettre l’accès à l’enseignement primaire d’enfants défavorisés âgés de 6 à 12 ans, annonce un communiqué parvenu à l’agence en ligne AlterPresse.

« Ce projet vient directement à l’appui des efforts du gouvernement haïtien en vue d’affermir la gouvernance et de produire des résultats visibles au profit du peuple haïtien », déclare Caroline Anstey, Directrice-pays de la Banque mondiale pour les Caraïbes.

« Élargir l’accès à l’éducation en Haïti est une mesure indispensable, non seulement pour favoriser le développement humain et résorber la pauvreté, mais aussi pour donner plus d’espoir à la population, notamment aux plus démunis, dont les enfants seront les principaux bénéficiaires de ce programme », poursuit Anstey.

Par ce projet, la Banque mondiale déclare vouloir appuyer la stratégie nationale du gouvernement en matière d’éducation en élargissant l’accès à l’enseignement primaire, en rehaussant la qualité de l’enseignement, et en renforçant les capacités, la transparence et la responsabilisation du Ministère de l’Éducation.

Ce don de 25 millions, financé par l’Association internationale de développement (IDA), est le premier de trois dons destinés à des programmes de développement de l’enseignement primaire au cours des 8 prochaines années.

Parallèlement, à Port-au-Prince, le « Regroupement Éducation Pour Toutes et pour Tous en Haïti » (REPT) lance un appel à une mobilisation citoyenne pour faciliter l’accès à l’éducation de toutes et tous.

Dans une note transmise à AlterPresse, le REPT appelle à la promotion de l’éducation comme un droit humain fondamental, puis interpelle les autorités publiques compétentes à faire de l’éducation une priorité.

L’organisme exige l’élaboration d’un « plan national global, immédiat pour l’éducation fondamentale de tous les enfants, de tous les jeunes et de tous les adultes dans le pays ».

Il exige également l’augmentation substantielle et la décentralisation du budget alloué à l’éducation dans le sens d’investissements au niveau local.

Le REPT fait cet appel à l’occasion de la Semaine Mondiale d’Action en faveur de l’éducation pour tous qui se déroule du 23 au 29 avril 2007 autour du thème « l’éducation, un droit humain ». [do rc apr 27/04/2007 13 :00]