Español English French Kwéyol

Haïti : Le gouvernement rend hommage aux luttes de femmes

P-au-P, 3 Avril 07 [AlterPresse] --- Le Ministère à la condition féminine et aux droits des femmes (MCFDF) a rendu hommage, ce 3 avril 2007, aux luttes menées par les femmes haïtiennes en vue d’aider à la construction d’une société égalitaire et sans violence, a constaté l’agence en ligne AlterPresse.

Les activités organisées pour célébrer cette Journée nationale des femmes haïtiennes, proclamée depuis le 3 avril 1996, se sont déroulées sous le double thème « l’apport du Mouvement des femmes et la lutte contre la violence spécifique faite aux femmes ».

« Cette journée est l’occasion pour le Ministère de saluer le travail des femmes organisées, c’est l’occasion d’apprendre beaucoup sur l’histoire du mouvement des femmes haïtiennes », indique Marie Laurence Jocelyn Lassègue, Ministre des femmes du gouvernement de Jacques Édouard Alexis.

Jocelyn Lassègue rappelle que le Ministère dont elle a la gestion a vu le jour grâce aux luttes menées par les organisations de femmes évoluant dans le pays depuis plusieurs années. La Ministre se déclare déterminée à appuyer le mouvement des femmes haïtiennes en construisant de solides relations avec les organisations de femmes.

« Nous devons reconnaître que le mouvement des femmes tient une partie de notre mémoire », soutient la titulaire du MCFDF tout en précisant que les mouvements féministes apportent certains éclairages sur la façon dont la société haïtienne est organisée.

Marie Laurence Jocelyn Lassègue a aussi établi un lien entre les pratiques politiques et la façon de vivre des familles haïtiennes.

A Port-au-Prince, la célébration de la Journée nationale des femmes a eu lieu en présence de la dramaturge américaine, Eve Ensler, de la Campagne internationale des V-days (Jours-V).

« Les Monologues du vagin », une pièce de théâtre conçue par Ensler, est revenue depuis le 1er avril 2007 sur les planches en Haïti, où des représentations ont été faites au Cap-Haïtien et à la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL) à Port-au-Prince.

Au niveau national, ces représentations visent à sensibiliser à la lutte contre les violences spécifiques faites aux femmes et aux filles, et à promouvoir la participation des femmes dans le processus de prise de décision.

Au niveau international, elles visent à porter plus loin, plus haut, la lutte des femmes haïtiennes contre les violences faites aux femmes.

« Les Monologues du vagin » est une pièce théâtrale articulée autour de plus de 200 interviews de femmes parlant de leur vie sexuelle. A l’écrit, cette œuvre est disponible sous forme de Nouvelles, selon les explications fournies à AlterPresse.

Outre la présentation de cette pièce, Eve Ensler a aussi visité, ce 3 avril 2007, l’hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti (HUEH). La dramaturge américaine séjourne à Port-au-Prince depuis le début du week-end dernier. [do rc apr 03/04/2007 12 :33]