Haïti - France : Nicolas Sarkozy pour une conférence spéciale sur la république caribéenne

P-au-P, 23 Mars 07 [AlterPresse] --- Nicolas Sarkozy, le candidat de droite du parti Union pour un mouvement populaire (UMP), promet, en cas de victoire aux présidentielles d’avril - mai 2007 en France, de provoquer une conférence spéciale sur la paix civile et le développement économique d’Haïti.

S’il est élu à la présidence de la République française, Sarkozy s’engage « à prendre une initiative, en liaison avec la communauté internationale, pour provoquer une conférence sur la paix civile et le développement économique d’Haïti », rapporte l’Agence de presse caribéenne NewMedia, consultée par AlterPresse.

Lançant ce plaidoyer le 22 mars 2007 devant 2500 personnes aux Abymes, près de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, le candidat de droite Sarkozy se déclare favorable à une plus grande coopération entre la Guadeloupe et le reste des Caraïbes.

« La coopération dans le bassin caribéen est une nécessité absolue », estime le candidat de l’UMP.

Quoique exprimant des positions, généralement très controversées sur les questions de l’immigration et le « choix » des immigrants à accepter en France, Sarkozy affirme être au courant de l’indignation que provoquent les difficultés d’Haïti en Guadeloupe.

Actuel Ministre de l’intérieur du gouvernement français, Nicolas Sarkozy est dans la course présidentielle en France, aux côtés d’autres prétendants : Ségolène Royal du Parti socialiste français (PS), François Bayrou de l’Union pour la démocratie française (UDF) et Jean-Marie Le Pen du Front national (FN).

Le premier tour du scrutin présidentiel en France aura lieu le dimanche 22 avril 2007. Un second tour éventuel est programmé pour le dimanche 6 mai 2007.

De nombreuses conférences internationales sur le développement économique et social d’Haïti sont déjà réalisées à l’étranger et à Port-au-Prince, au cours desquelles les donateurs internationaux font toujours des promesses mirobolantes. La toute dernière remonte à novembre 2006 où les bailleurs de fonds internationaux et les pays amis d’Haïti s’étaient réunis à Madrid (Espagne) pour discuter de la reconstruction d’Haïti. [do rc apr 23/03/2007 13 :00]