Español English French Kwéyol

Journée Internationale de la Femme 2007

L’UNFPA, résolu à agir pour combattre la discrimination et la violence à l’égard des femmes

Extraits du message de Thoraya Ahmed Obaid, Directrice exécutive de l’UNFPA, à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, 8 mars 2007

Document soumis à AlterPresse le 7 mars 2007

(…)

Le thème de la Journée internationale de la femme est cette année "Mettre fin à l’impunité pour la violence à l’égard des femmes" ; il appelle à faire preuve de plus de détermination dans l’engagement et dans l’action. L’impunité répandue qui existe aujourd’hui non seulement encourage de nouveaux sévices, qui sont la source de nouvelles souffrances, mais aussi envoie le signal que la violence exercée par les hommes sur les femmes est acceptable ou normale. Elle ne l’est pas. Ensemble, nous pouvons et devons faire davantage pour prévenir la violence à l’égard des femmes, dispenser des services à celles qui survivent, et garantir que les auteurs de violences soient punis.

L’UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la Population, est résolu à agir avec ses partenaires pour combattre la discrimination et la violence à l’égard des femmes et des filles. Aujourd’hui, nous rendons hommage aux femmes et aux hommes de chaque pays qui exigent la justice, ainsi qu’aux parlements et aux gouvernements qui prennent des mesures.

Si des progrès ont été réalisés dans l’adoption de lois, il est nécessaire de faire beaucoup plus pour garantir que les lois sont appliquées et qu’une prise de conscience s’opère. Chacun doit comprendre que la violence à l’égard des femmes et des filles est inacceptable et ne sera plus tolérée.

L’UNFPA continuera à agir au sein du système des Nations Unies et avec les gouvernements et la société civile pour mettre en place des plans d’action nationaux qui préviennent la violence à l’égard des femmes et y réagissent. Nous continuerons à promouvoir les droits humains, notamment le droit à la santé sexuelle et procréative, l’autonomisation des femmes et l’égalité des sexes.

Ensemble, nous pouvons changer les attitudes et pratiques profondément enracinées qui constituent une discrimination à l’égard des femmes et des filles. (…)

En mettant fin à l’impunité pour la violence à l’égard des femmes, nous progresserons plus vite vers la paix, le développement et les droits humains pour tous.