Activités commémoratives en Haïti du centenaire de naissance de l’écrivain Jacques Roumain

P-au-P, 9 Fév. 07 [AlterPresse] --- Les activités commémoratives du centenaire de naissance de Jacques Roumain [4 juin 1907 - 18 août 1944], homme politique et écrivain haïtien ayant pratiqué presque tous les genres littéraires, sont lancées ce 9 février 2007 à Port-au-Prince, annonce une note de la commission nationale de commémoration fraîchement instituée par les autorités haïtiennes.

Conférences-débats, émissions radio télédiffusées, concours, spectacles, expositions, entre autres, autour des œuvres de Jacques Roumain, figurent dans l’agenda de commémoration, selon une programmation détaillée transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Le film « Gouverneurs de la Rosée », du nom du roman célèbre de Roumain, sera projeté à l’intention des écolières et écoliers haïtiens.

Les thèmes retenus dans le cadre des conférences-débats sont d’ordre politique et socioculturel : Jacques Roumain en lutte : occupation, impérialisme, capitalisme ; le communisme haïtien - dépasser le traumatisme duvaliérien (débats politiques) ; histoire réelle du parti communiste haïtien (liaisons avec le PC Cubain, les renégats… …) ; la paysannerie pauvre ; le vrai J. Roumain, sans déification - dépasser J. Roumain ; la campagne antisuperstitieuse : hier et aujourd’hui.

Sont également envisagés : la reproduction de l’Analyse Schématique ; la publication d’extraits de textes ; le lancement d’espaces de discussion télévisés : « Espace J. Roumain » / « Espace Marx/Roumain » ; et autres.

Sur le plan universitaire, sont prévues la création de chaires à l’Université d’Etat d’Haïti dans les domaines appropriés ainsi que la réalisation d’une étude bibliométrique, sur la présence et l’impact de Jacques Roumain sur la pensée littéraire et scientifique haïtienne et caribéenne.

En partenariat avec la Faculté de Linguistique Appliquée et les Presses Nationales d’Haïti, la commission nationale de commémoration compte initier un programme de traduction en créole des principales œuvres de Jacques Roumain.

Un Colloque, sur la pensée et l’œuvre de cet illustre écrivain et homme politique haïtien, précédé d’une Université d’Été, est aussi considéré.

A partir du 4 juin 2007 (qui correspondra au centenaire de naissance de Roumain), le Musée du panthéon national d’Haïti (MUPANAH) accueille une grande exposition qui sera accompagnée d’un catalogue et d’un programme socio-pédagogique avec matériels appropriés.

Cette exposition sera reproduite, à plus petite échelle, en une série d’une vingtaine d’affiches qui constitueront une exposition itinérante devant parcourir la république d’Haïti à travers les réseaux de la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL), les Centres de lecture et d’animation culturelle (CLAC) et les Alliances Françaises établies en Haïti.

Une autre exposition de la FOKAL figure également dans le programme. Cette exposition sera accompagnée de causeries dans les locaux centraux et à travers le territoire national.

De février à décembre 2007, des visites guidées seront organisées au musée du Parc Historique de la Canne à Sucre, au nord-est de Port-au-Prince, où l’exposition permanente de pièces précolombiennes aura un nouveau rayonnage d’œuvres de l’auteur Jacques Roumain.

La possibilité de versions en langues étrangères des expositions principales est à l’étude, en vue de leur utilisation dans les pays voisins ainsi que dans les principaux lieux d’émigration haïtienne.

A Gros-Morne (Artibonite, Nord), un nouveau local pour le lycée portant le nom de Jacques Roumain sera construit.

Un programme d’aménagement d’autres écoles publiques, portant le nom de l’auteur, est aussi à l’étude, selon les informations communiquées à AlterPresse.

L’ouverture du « Centre Culturel Jacques Roumain », dans l’ancien local du ciné théâtre « Triomphe » à la capitale haïtienne, est projetée pour l’année 2007.

La Place du Canapé-Vert (à l’est de Port-au-Prince), lieu de regroupement de nombreux jeunes, sera rebaptisée Place Jacques Roumain, suivant les dispositions adoptées par les autorités haïtiennes.

Parallèlement, un fonds nécessaire à la restauration de l’institution (le Bureau National d’Ethnologie), créée par Jacques Roumain, est ouvert aux souscriptions. Des travaux mineurs de rénovation y ont déjà été entamés par le Ministère de la Culture et de la Communication avec le soutien de membres de la famille de Jacques Roumain.

A Cuba, toute une série d’activités en mémoire de Jacques Roumain est déjà entamée. Une conférence-débat autour de Roumain, avec la participation d’intellectuels haïtiens, dont le poète Georges Castera, est attendue pour la semaine prochaine dans l’île voisine.

La commission, chargée de commémorer le centenaire de naissance de Jacques Roumain, est composée de diverses personnalités étatiques et de la société : Robert Manuel, Antoine Augustin, Yves Lafortune et Rachel Beauvoir-Dominique (Gouvernement), Fritz Deshommes et James Darbouze (Université d’Etat d’Haïti UEH), Michèle Pierre-Louis (FOKAL), Michaëlle Saint-Natus et Marie-José Nadal (Fondation Françoise Canez-Auguste). Un Comité d’Honneur est présidé par Daniel Élie, Ministre de la culture et de la communication.

Des sous-commissions sont également créées en vue de la bonne organisation de ces activités. [do rc apr 09/02/2007 9 :40]