Español English French Kwéyol

Fin du bras de fer entre le Guatemala et le Venezuela aux Nations-Unies

Le Panama obtient un siège non permanent au conseil de sécurité

P-au-P., 8 nov. 06 [AlterPresse] --- Le Panama a finalement été élu le 7 novembre par l’assemblée générale des Nations-Unies membre non permanent du Conseil de sécurité, au 48e tour de scrutin, après le retrait du Guatemala et du Venezuela dans la course pour le siège latino-américain, a annoncé l’ONU.

Le Panama a obtenu 164 voix à l’Assemblée générale, qui compte 192 Etats membres, soit beaucoup plus que les 120 voix requises. Il siègera pour deux ans au Conseil de sécurité, à partir du 1er janvier, où il remplacera l’Argentine.

Cette élection a mis fin au blocage de plusieurs semaines, ayant occasionné 47 tours de vote. Ni le Guatemala ni le Venezuela n’avaient réussi à obtenir la majorité des deux tiers des suffrages exprimés requise. En fin de compte, les deux pays étaient tombés d’accord la semaine dernière pour abandonner la course et soutenir le Panama comme candidat de compromis pour représenter le groupe latino-américain.

Chaque année, l’Assemblée générale élit, à bulletins secrets, cinq des 10 membres non permanents du Conseil pour remplacer les pays sortants qui ne sont pas immédiatement rééligibles.

Outre les cinq membres permanents - Chine, États-Unis, Fédération de Russie, France et Royaume-Uni -, le Conseil de sécurité sera composé, à partir du 1er janvier, de l’Afrique du Sud, de la Belgique, du Congo, du Ghana, de l’Indonésie, de l’Italie, du Panama, du Pérou, du Qatar et de la Slovaquie. [gp apr 08/11/2006 08:00]