Español English French Kwéyol

Haïti :Manifestation spontanée dans les rues de Port-au-Prince contre la MINUSTAH

P-au-P, 30 oct. 06 [AlterPresse] --- Plus de 800 ressortissants haïtiens et représentants de 10 autres pays caribéens et latinoaméricains, ont manifesté spontanément le dimanche 29 octobre 2006, dans les rues de la capitale, pour exiger le départ de la Mission des Nations Unies de Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), rapporte à AlterPresse l’un des participants au mouvement.

La manifestation s’est ébranlée de la faculté d’ethnologie de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH), passant devant les grilles du Palais présidentiel, pour aboutir devant le consulat des Etats-Unis d’Amérique à Port-au-Prince. Des véhicules de la Police nationale d’Haïti (PNH) ont accompagné, sans intervenir, les manifestants qui, après avoir lu un message de circonstance devant le consulat américain, se sont dispersés devant la faculté d’ethnologie.

« Non à la dette externe, non à l’occupation, A Bas la MINUSTAH, Vive un pays libre, indépendant, dépourvu d’exploitation » : tels ont été les slogans scandés par les manifestantes et manifestants.

Ce mouvement spontané, dans les rues de Port-au-Prince, contre la présence de la force onusienne dans le pays, s’est déroulé à l’issue d’un forum populaire organisé par la Plate-forme haïtienne de plaidoyer pour un développement alternatif (PAPDA) et Jubilée Sud Amérique (JSA) sur la dette externe, le libre-échange, la militarisation et l’occupation.

Le forum a été organisé dans le cadre d’une visite en Haïti d’une délégation de JSA qui séjourne dans le pays entre le 25 octobre et le 2 Novembre 2006, dans le cadre d’activités de solidarité avec Haïti, membre de Jubilée Sud. Séminaire, forum, rencontres d’échanges avec les organisations populaires, les organisations de femmes et de jeunes, les organismes de promotion de droits humains, marqueront la période de séjour de la délégation de JSA.

Des ressortissantes et ressortissants de Cuba, Trinidad et Tobago, Mexique, Salvador, Honduras, Venezuela, Brésil, Argentine, Colombie, Equateur, forment la délégation de Jubilée Sud Amérique, présente actuellement en Haïti.

En avril 2004, quelques mois après la chute du régime lavalas, une délégation de JUBILEE SUD, conduite par l’ancien Prix Nobel argentin de la Paix Adolfo Pérez Esquivel, avait réalisé une mission de solidarité avec le peuple Haïtien, au terme de laquelle elle avait déjà recommandé le départ des troupes onusiennes déployées depuis le 29 février 2004 sous le commandement des militaires américains. [lm rc apr 30/10/2006 13 :00]