Vif succès d’une exposition humanitaire au Cap-Haitien

Cap Haitien, 12 Oct. 06 [AlterPresse] --- La population de la ville du Cap-Haïtien (Nord) a fait le déplacement en masse pour assister à l’exposition humanitaire inauguré le 11 octobre 2006 sur la place de la cathédrale, a constaté AlterPresse.

Sous un soleil de plomb et dans une ambiance surchauffée, des jeunes écoliers de différents établissements scolaires et d’autres membres de la population ont pris part activement à cette manifestation humanitaire, organisée à l’occasion de la journée mondiale de la Réduction des Catastrophes.

Des jeunes interrogés par AlterPresse n’ont pas caché leur joie. “C’est un réel plaisir pour moi d’être ici. J’ai appris beaucoup de choses sur l’histoire des catastrophes en Haïti”, affirme, Ketel Jean, un élève du lycée Philippe Guerrier du Cap-Haïtien”.

A l’inauguration de l’exposition, le maire de la ville, Yaspril Fleurant, a souligné la nécessité pour tout le monde, y compris l’Etat et les Organisations Non Gouvernementales (ONG), de s’engager dans la réduction des risques et des désastres que peuvent causer les catastrophes.

Au cours de ces 2 jours, le public a assisté à un défilé, des expositions de photos, de posters et d’équipements spécialisés, des simulations d’alerte et de sauvetage ainsi que des activités culturelles (danse et théâtre).

Organisée par Oxfam Grande Bretagne de concert avec la Direction de la Protection Civile, cette activité est financée par la Commission européenne à travers son Service d’Aide Humanitaire (ECHO).

Selon la commission de l’UE en Haïti, l’exposition vise à générer une plus grande conscience des efforts et des initiatives de gestion locale du risque qui se développent dans le pays et plus spécifiquement dans le département du Nord.

Elle vise également à informer la population sur les mesures et actions essentielles pour prévenir, réduire, se préparer et répondre efficacement aux risques et catastrophes naturelles.

L’exposition a commémoré la 17ème “Journée Mondiale de la Réduction des Catastrophes” (11 octobre), établie par les Nations Unies pour promouvoir une culture de préparation et réduction des risques de catastrophes.

Dans le cadre de son programme, Oxfam GB a mis en place un projet de gestion des risques pour 22 quartiers urbains du Cap-Haïtien et quatre (4) municipalités rurales du département du Nord.

Les Organisations Non Gouvernementales (ONG) Concern et la Croix Rouge Espagnole mènent des initiatives similaires dans d’autres départements et se sont joints à Oxfam GB pour participer à cette exposition, souligne le communiqué. [jj, do gp apr 12/10/2006 17:00]