Presse : Des Journalistes français et guyanais cette semaine en Haïti

P-au-P, 18 Sept. 06 [AlterPresse] --- Le Club de Presse Haïti se prépare à accueillir, cette semaine, près d’une dizaine de journalistes français et guyanais qui doivent séjourner à Port-au-Prince du 20 au 26 septembre 2006.

Durant leur passage en Haïti, les sept journalistes qui composeront la délégation procéderont à la signature d’une convention de partenariat entre les Clubs de Presse de Guyane et d’Haïti. Une journée de travail avec les journalistes haïtiens est prévue dans le cadre de cette visite.

« Ce sera une journée de réflexion et d’échanges entre les journalistes haïtiens et les membres de la délégation, particulièrement Philippe Tallois, président de l’Union des clubs de presse de France et francophones (UCPF) », déclare à l’agence en ligne AlterPresse la journaliste haïtienne Nicole Siméon, chargée des relations internationales du Club de Presse Haïti.

Ayant débuté dans la presse haïtienne en 1999, Nicole Siméon vient de boucler sa première année de maîtrise à l’école de journalisme de Lille (France) avec succès. Selon la jeune consoeur, les journalistes haïtiens ont beaucoup à faire avant d’arriver effectivement à une presse équilibrée et participative.

« Le paysage de la presse haïtienne est vraiment piégé. Nous devons cultiver beaucoup de fierté et avoir de la passion pour pratiquer ce métier en Haïti », estime-t-elle.

Siméon invite les journalistes haïtiens à assumer leurs pleines et entières responsabilités tout en affirmant qu’ « il ne revient pas au gouvernement, aux politiciens ou aux organisations non gouvernementales, de décider à notre place. »

Le Club de Presse Haïti a formellement vu le jour le jeudi 13 avril 2006 à l’initiative de plusieurs journalistes haïtiens, dont Vario Sérant de Télé Haïti, de Radio Kiskeya et de l’agence AlterPresse, Hugo Merveille et Frantz Duval du Journal Le Nouvelliste, Violine Thélusma de la Télévision Nationale d’Haïti (TNH), Nicole Siméon.

La délégation franco-guyanaise participera également au lancement officiel des activités publiques du Club de Presse Haïti. Celui-ci se propose de remplir une triple fonction de détente, de réflexion et de formation au sein de la corporation journalistique haïtienne.

Le Journaliste Frantz Montoban, président du Club de la Presse de Guyane et responsable d’édition à Radio France Outremer (RFO) Guyane présidera cette délégation.

Parmi les autres activités prévues, dans le cadre de cette visite, figurent une formation professionnelle (à l’intention d’une vingtaine de journalistes haïtiens) qui sera animée par le journaliste et formateur (au Centre de formation et de perfectionnement des journalistes -CFPJ) Philippe Tallois, le samedi 23 septembre (2006), à compter de 9 heures du matin (heure locale), et une rencontre avec les journalistes sur le thème « Coopération régionale et échanges professionnels », le lundi 25 septembre 2006, à partir de 9 :30 AM locales (13 :30 GMT).

Les consœurs et confrères du Club de Presse de Guyane et de l’UCPF profiteront également de leur séjour pour visiter plusieurs médias haïtiens (Radios, Télévisions, Presse Ecrite, Agences en Ligne), échanger avec leurs collègues Haïtiens, rencontrer des personnalités diverses (Femmes et Hommes politiques, Acteurs de la vie économique, culturelle et sportive, Artistes, Associations) et préparer des reportages sur Haïti.

Le Club de Presse Haïti envisage de permettre aux consœurs et confrères Haïtiens d’être en contact permanent avec les associations sœurs et des collègues d’autres pays, notamment celles et ceux des pays francophones. [do rc apr 18/09/06 14:55]