Cuba : Experts en discussion au 14ème sommet des non-alignés

P-au-P., 12 sept. 06 [AlterPresse] --- Les experts des pays membres du Mouvement des non-alignés ont entamé le 11 septembre les débats du 14ème sommet des pays non-alignés, qui se tient au Palais des Congrès de La Havane.

La réunion des experts se poursuit ce 12 septembre. Ces derniers vont être relayés par les ministres des Affaires étrangères, puis par les chefs d’Etat et de gouvernement.

Deux documents circulent au sein de la rencontre des experts : « La déclaration sur les objectifs et les principes et le rôle des Non-alignés dans la conjoncture internationale actuelle » et le projet de document sur la méthodologie des Non-alignés.

A l’ouverture du sommet, le ministre cubain des affaires étrangères, Felipe Perez Roque, a estimé qu’« après ses 45 ans (…) le Mouvement est plus nécessaire que jamais et que ses pays membres sont engagés pour le préserver, le renforcer et le dynamiser en tant que forum pour la discussion de nos problèmes les plus pressants ».

Pour le ministre cubain, la diversité du Mouvement n’est pas un obstacle pour la concertation de positions, mais elle peut contribuer à l’unité d’action selon des principes et les objectifs établis ensemble.

Lors du premier point de presse du sommet, Abelardo Moreno, vice ministre cubain des Affaires étrangères, a annoncé qu’il y a dans le document final qui va être adopté par les Chefs d’Etat et de gouvernement au terme du sommet, le 16 septembre, un chapitre qui se réfère au rejet par les Non-alignés du terrorisme sous toutes ses formes et toutes ses manifestations. Il a précisé qu’il s’agit-là d’une position politique bien claire, rapporte Radio Havane Cuba.

Répondant à une question sur l’anniversaire (le 11 septembre) de l’attentat des tours jumelles à New York, Moreno a précisé que « la lutte contre le terrorisme ne peut être dictée par des dates, mais elle doit se baser sur des politiques et des actions ».

Le vice ministre cubain des Affaires étrangères a précisé que plus de 50 chefs d’Etat et de gouvernement doivent assister au Sommet.

Quelques trois mille délégués étrangers prennent part au Sommet des Pays Non-Alignés. Le Mouvement compte 116 pays membres, dont 53 d’Afrique, 38 d’Asie, 24 d’Amérique Latine et 1 d’Europe.

11 observateurs assistent au sommet et trente-quatre pays sont présents à titre d’invités. 1000 journalistes couvrent la rencontre. [gp apr 12/09/2006 09:00]