Español English French Kwéyol

Haiti : Kidnappings en baisse, selon la MINUSTAH

P-au-P., 18 août. 06 [AlterPresse] --- Le porte-parole de la Mission des Nations Unies en Haiti (MINUSTAH), David Wimhurst, a fait part, le 17 août, d’une certaine baisse du phénomène de kidnapping en Haiti durant les deux dernières semaines.

Le porte-parole civil de la mission de l’ONU a dressé un bilan de 20 cas de kidnapping pour 22 victimes durant la première quinzaine du mois d’août. « Donc il y a une baisse, on va voir si cette baisse va continuer pour le reste du mois », assure-t-il.

Le kidnapping n’est pas propre à Haïti et le phénomène est partout en Amérique Latine, a souligné le porte-parole civil de la MINUSTAH lors de la conférence de presse hebdomadaire de la MINUSTAH.

Wimhurst a précisé que « même dans les Etats bien dotés d’une force armée, bien dotés d’une force policière, il y a ce problème. »

Voilà pourquoi, David Wimhurst a jugé importante la décision du Conseil de Sécurité de dépêcher une cinquantaine de policiers spécialisés dans la criminalité et le banditisme dans la perspective d’enrayer ce phénomène.

Le 15 août 2006, le Conseil de Sécurité de l’ONU a prorogé pour 6 mois le mandat de la MINUSTAH à travers une nouvelle résolution, baptisée Résolution 1702.

David Wimhurst en a fait une présentation détaillée tout en insistant sur certains points jugés essentiels, dont le renforcement institutionnel de la police nationale.

Avec la dernière résolution en date du Conseil de Sécurité, l’effectif militaire de la MINUSTAH a diminué de 300 soldats et augmenté de 54 policiers. Cette force est actuellement composée de 7200 militaires et 1951 policiers. [do gp apr 18/08/2006 09:00]