Haïti - Sécurité publique : Session de ratification, le 5 juillet, du nouveau commandant en chef de la police

P-au-P., 04 juil.-06 [AlterPresse] --- La session de ratification du choix du nouveau commandant en chef de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Mario Andrésol, à la tête de l’institution depuis 2005, aura lieu le 5 juillet 2006 en présence du directeur désigné qui n’aura pas droit à la parole, apprend l’agence en ligne AlterPresse auprès du Sénat de la république.

Des questions administratives internes, telles la disponibilité de matériels roulants et des logements décents dans la capitale haïtienne pour les sénateurs venant des villes de province, ont empêché la tenue le 4 juillet de la séance d’approbation ou du rejet du rapport de la Commission sénatoriale Justice et Sécurité publique, qui avait auditionné Andrésol le 28 juin dernier, selon les informations fournies à la Presse par Joseph Lambert, président de l’Assemblée Nationale.

Au cas où Mario Andrésol obtient un vote favorable des sénateurs, il aura un mandat de 3 ans comme commandant en chef de la PNH, suivant les prescriptions de la Constitution du 29 mars 1987.

Le nouveau président haïtien, René Garcia Préval, a décidé de reconduire l’actuel directeur général de la PNH, au regard des « performances » obtenues par Andrésol depuis sa nomination par le gouvernement intérimaire et aussi en raison des bonnes dispositions manifestées vis-à -vis de ses actions par la communauté internationale, rapportait récemment le journal français « Le Monde » citant les propos de Préval dans une interview.

à€ la fin de l’audition du 28 juin 2006, le président de la commission sénatoriale Youri Latortue a, en substance, exprimé une certaine satisfaction en ce qui concerne les réponses apportées par Andrésol sur un ensemble de questions relatives au plan de sécurité pour Haïti, aux conditions de fonctionnement de la police et aux perspectives envisagées.

Le premier sénateur du département de l’Artibonite a alors précisé que la commission allait soumettre son rapport sous peu au président du grand corps, Joseph Lambert, qui a pouvoir de convoquer une Assemblée spéciale sur le dossier.

Le rapport final d’audition a été remis ce lundi 3 juillet 2006 au Président du sénat. L’annonce a été faite par le président de la commission Youri Latortue lui-même.

« Un document favorable à la ratification de l’ancien membre des Forces Armées d’Haïti (FAD’H) », a tenu à souligner le sénateur de l’Artibonite, ancien haut gradé des ex FAD’H lui aussi.

Dans le cadre de ses attributions, le sénat a le pouvoir de donner un vote de confiance ou de censurer le choix du président de la République en ce qui a trait au directeur en chef de la police, selon les prescrits constitutionnels.

Ce mardi 4 juillet 2006, en prévision de la séance au grand Corps et de la présence attendue de Mario Andrésol, un grand dispositif de sécurité a été constaté devant le siège du sénat. Différentes unités de la PNH ont été déployées sur les lieux pour un événement reporté au 5 juillet [lf rc apr 04/07/2006 18:20]