140 millions de dollars pour les routes du Nord-Ouest et du Sud-Ouest d’Haïti

P-au-P, 7 juin 06 [AlterPresse] --- La Banque Interaméricaine de Développement (BID) dispose d’une enveloppe de 140 millions de dollars américains (US $ 1.00 = environ 40.00 gourdes) pour financer la reconstruction des routes nationales du Nord-Ouest et du Sud-Ouest d’Haïti, confirme le Premier Ministre ratifié Jacques Edouard Alexis au Sénat de la République.

« C’est la seule donnée chiffrée que je puisse fournir pour le moment, vu que je ne maîtrise pas encore les réalités des investissements en infrastructures en cours ou à venir », a précisé Alexis, interrogé sur les possibilités de réparation du tronçon de route Carrefour Joffre / Port de Paix, axe partant des Gonaïves, à 171 kilomètres au nord de la capitale, en direction des différentes communes du Bas et du Haut Nord-Ouest.

Le nouveau chef de gouvernement tient cette assurance [de la disponibilité du fonds de 140 millions de dollars] du président de la BID, le colombien Luis Alberto Moreno, en visite en Haïti le 5 juin dernier. Le chef de l’Etat René Garcia Préval en avait discuté avec Moreno, lors de son passage à Washington le 28 mars 2006 à titre de président élu, dit-il.

Jacques Edouard Alexis souligne que le montant disponible à la BID sera utilisé, à une échéance non encore déterminée, non seulement pour la route du Nord-Ouest, mais aussi pour les deux tronçons menant dans le Sud-Ouest, à Jérémie (environ 300 kilomètres de Port-au-Prince), l’un passant par les cotes dans le nouveau département des Nippes (Miragoane, Anse-a-veau) et l’autre empruntant la route de Camp Perrin, après les Cayes, la deuxième ville d’Haïti.

Durant les années 1990, des informations faisaient état de la possibilité pour l’Union européenne d’accorder un financement pour la réfection des deux voies d’accès au Sud-Ouest. Mais, aucune concrétisation de l’éventualité d’un tel support n’a eu lieu entre-temps.

Devant le Sénat de la république, le nouveau Premier Ministre ratifié a convié les parlementaires de la chambre haute à attendre le programme d’infrastructures routières de la nouvelle administration Préval / Alexis (deuxième version), qui sera élaboré après la prise en charge effective de la nouvelle équipe gouvernementale que Alexis espère initier à la fin de la semaine en cours. [rc apr 7/06/2006 15 :00]