Haiti : Nouvelle hausse des prix à la veille de la prise de fonction de René Préval

P-au-P, 3 mai. 06 [AlterPresse] --- Les produits pétroliers ont subi une nouvelle hausse substantielle sur le marché national d’Haïti, ont constaté les consommateurs dans la capitale Port-au-Prince.

La gazoline 95 octane est passée de 184.00 gourdes à 200.00 gourdes (US $ 1.00 = environ 45 gourdes) et la gazoline 91 octane de 179.00 gourdes à 196.00 gourdes.

Le prix du gasoil (utilisé par la plupart des véhicules de transport public) a aussi augmenté passant de 109.00 gourdes à 120.00 gourdes.

Le kérosène (combustible domestique en usage chez la plupart des ménages du pays) a connu une hausse de 7 gourdes passant de 110.00 gourdes à 117.00 gourdes.

Cette nouvelle augmentation des produits pétroliers se produit à quelques jours de l’entrée en fonction du président élu René Préval, le 14 mai prochain.

Préval a obtenu, à la fin du mois d’avril lors d’une visite au Vénezuela, l’intégration d’Haïti au programme Petrocaribe, qui favorise l’achat du pétrole à prix préférentiel aux pays de la Caraïbe. L’accord sur le Petrocaribe sera signé le 15 mai 2006, a annoncé Préval.

L’ancien premier ministre Jacques Edouard Alexis, chef de l’équipe de Préval, a précisé que cet accord ne vise pas à une baisse des prix des produits pétroliers sur le marché. Le programme petrocaribe est simplement un crédit à des conditions particulières, a-t-il précisé.

Alexis a cependant fait savoir que la prochaine administration pourrait intervenir de manière à améliorer le transport public en Haiti.

La nouvelle hausse de l’essence s’accompagne d’une augmentation des prix de plusieurs produits de première nécessité, notamment le riz, le pois, l’huile et le sucre, qui font partie de la consommation quotidienne des Haïtiens.

Le sac de riz est passé de 580.00 gourdes à 650.00 gourdes, le pois, de 210.00 gourdes/5 livres à 250.00 gourdes/5livres. Certaines variétés de pois atteignent 310,00 gourdes.

L’huile a connu une hausse de 20.00 gourdes sur le gallon coûtant présentement 200.00 gourdes et le sucre de 25.00 gourdes sur la marmite de 5 livres fixée à 115.00 gourdes. [gp apr 29/03/2006 16 :00]