Haïti - Sports : Saint-Marc sous le choc après la mort accidentelle de 4 membres d’une équipe de football

P-au-P, 17 avril 06 [AlterPresse] --- La population de Saint Marc, à 96 kilomètres au nord de la capitale, se trouve dans la désolation à l’annonce de la mort, dimanche soir 16 avril 2006, dans un accident de la circulation, de quatre membres de l’équipe de football Dynamite, informe à l’agence en ligne AlterPresse Gérald Vladimir Jacques, chroniqueur sportif et directeur de Radio Atlantic.

« C’est toute la ville de Saint-Marc qui est plongée dans l’angoisse après avoir appris cette triste nouvelle », regrette Vladimir Jacques contacté par un reporter d’AlterPresse.

Ce drame, qui a coûté la vie à l’entraîneur de l’équipe, à deux joueurs et au chauffeur du véhicule qui ramenait l’équipe de Dynamite, s’est produit au morne Puilboreau, à des dizaines de kilomètres du Cap-Haïtien (à 248 kilomètres au nord de Port-au-Prince), où l’équipe saint-marcoise venait de discuter un match avec sa rivale de division 1, l’Association Sportive Capoise (ASC). Soldée sur un score vierge de zéro but partout, cette rencontre rentrait dans le cadre de la 7e journée de la série retour de l’édition 2005-2006 du championnat national de football.

Les joueurs décédés sont Frantzy Pierre (originaire de l’Arcahaie, à une trentaine de kilomètres au nord de la capitale) et Jacquelin Enert (Saint-Marc). Le manager répond, quant à lui, au nom de Johnson, ainsi connu, natif du Cap-Haïtien. Enock ainsi connu, le chauffeur de l’autobus où se trouvaient les membres de Dynamite de Saint-Marc, a lui aussi rendu l’âme lors de cet accident qui a également fait plusieurs blessés, certains grièvement, précise Vladimir Jacques.

Grièvement blessé, le Secrétaire général de la formation saint-marcoise, Jean Desgraffes, a déjà subi une première intervention chirurgicale avec succès.

« Presque tous les occupants de cet autobus de couleur jaune, y compris les journalistes qui avaient fait le déplacement, sont blessés », confirme, d’un air chagrin, le directeur de Radio Atlantic.

Ce nouveau drame augmente le deuil dans le monde sportif haïtien.

Le 13 avril 2006, Gérald Esthor, chroniqueur sportif à Radio Galaxie (104.5 FM), s’est éteint d’une crise cardiaque, environ une semaine après le décès, d’un arrêt cardiaque, de Me. Patrick Alliance, qui venait d’assister, comme dirigeant du Valencia Football Club de Léogane évoluant en division 2, à une rencontre de son équipe.

Les funérailles de feu Esthor seront chantées cette semaine, selon les précisions de Jeanty Tessieu, directeur sportif à la Radio Galaxie. Avant de rejoindre l’équipe sportive du 104.5 FM Stéréo, Esthor prêtait ses services à Radio Ginen, une des stations haïtiennes assurant la promotion du sport national.

Les quatre membres du club Dynamite de Saint-Marc, le chroniqueur sportif et le dirigeant de football sont partis pour l’au-delà , à moins de deux mois du coup d’envoi de la phase finale de la Coupe du monde de football qui se déroulera en Allemagne du 9 juin au 9 juillet 2006 et devra attirer l’attention des milliers de fanatiques du football, le sport-roi en Haïti.

D’autre part, au moins six personnes, dont cinq hommes et une femme, ont péri et une trentaine d’autres blessées dans un terrible accident de la circulation, survenu le 15 avril dernier sur la route nationale numéro 1 à hauteur de Pont-Sondé, à quelques kilomètres de Saint-Marc dans le Bas-Artibonite. [do rc apr 17/04/2006 12:00]