Español English French Kwéyol

Haïti : De nouveaux crânes d’humains découverts à Port-au-Prince

P-au-P, 27 mars 06 [AlterPresse] --- Des crânes d’humains ont été découverts, ce 27 mars 2006, dans une déchetterie à Débrosses au haut du Canapé-vert, un des quartiers résidentiels situé à l’est de Port-au-Prince.

Des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH), accompagnés de policiers de la Mission des Nations Unies de Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), se sont rendus sur les lieux pour un premier constat. Selon la police, ces têtes de morts au nombre de 9 seraient imputables à des maléfices.

« J’ai constaté qu’il y a 9 têtes de morts jetées ici à Débrosses. Je pense que cela a un caractère mystique. Apparemment, elles étaient gardées quelque part depuis bien des temps », déclare à AlterPresse l’inspectrice de police Jeannette Bateau, responsable du Sous-commissariat de Canapé-vert.

« Je ne peux pas opiner sur ce fait. Nous allons appeler un juge de paix pour dresser le constat légal ; ensuite, nous contacterons les autorités municipales pour la mise en terre de ces crânes », poursuit l’officière de police.

Des témoignages recueillis par des reporters d’AlterPresse laissent croire que ces ossements, d’une quantité énorme, auraient été abandonnés dans cette décharge publique depuis vendredi soir.

« J’ai vu ces ossements samedi matin. Ils étaient entassés dans trois récipients bien remplis », affirme une jeune femme habitant la zone.

Cette nouvelle découverte dans la banlieue du Canapé-vert porte à 26 le nombre de crânes d’humains découverts à la capitale d’Haïti en moins de 72 heures.

Des interrogations fusent, sans aucune précision, dans divers milieux sur l’exposition de ces crânes d’humains en plein jour dans la zone métropolitaine de la capitale, sauf qu’une analyse de ces ossements devrait avoir lieu, suivant des informations concordantes.

Le 25 mars 2006, la police haïtienne avait remarqué 17 autres têtes de morts à Pétion-Ville (est de Port-au-Prince). Placés dans des récipients laissés sur un tas d’immondices, ces crânes d’humains ont été transférés à la morgue de l’hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti (HUEH). [do rc apr 27/03/2006 13:00]