Quatre cents intellectuels du monde entier exigent la fermeture des prisons américaines de Guantanamo

P-au-P., 15 mars. 06 [AlterPresse] --- Plus de 400 intellectuels, artistes et activistes du monde entier ont signé, jusqu’à présent, une pétition demandant la fermeture des centres d’incarcération américains à Guantanamo, territoire cubain sous contrôle des Etats-Unis.

« La Commission des Droits de l’Homme (des Nations Unies) ou le Conseil qui la remplacera doit exiger la fermeture immédiate de ces centres de détention arbitraire crées par les Etats-Unis et la cessation de toutes les flagrantes violations de la dignité humaine », lit-on dans cette déclaration.

La 62ème session de la Commission des Droits de l’homme de l’ONU est prévue pour le 20 mars prochain à Genève.

« Les gouvernements de l’UE ont refusé de reconnaître les témoignages et les preuves présentés par leurs propres citoyens, victimes de différentes formes de torture à la base navale de Guantanamo », soutient la déclaration.

Le document porte la signature de 8 Prix Nobel, dont José Saramago, écrivain portugais, Harold Pinter, dramaturge britannique, Nadine Gordimer, femme de lettres sud-africaine, Adolfo Perez Esquivel, intellectuel argentin et Rigoberta Menchu, dirigeante des Indiens guatémaltèques.

Wole Soyinka, du Nigeria, Dario Fo, Italien et Mairead Corrigan Macguire, d’Irlande du Nord, figurent également parmi les signataires de cette déclaration.

D’importantes personnalités américaines dont les acteurs Danny Glover et Harry Belafonte, la romancière Alice Walker et l’ancien attorney général Ramsey Clark, ont aussi signé le document. [gp apr 15/03/2006 09:00]