Español English French Kwéyol

Reportage - photo : Haïti / Carnaval - Au rendez-vous de la plus grande fête populaire

P-au-P., 27 févr. 06 [AlterPresse] --- Le carnaval, placé sous le thème « Ochan pou Kilti Lakay » (hommage à la culture nationale), se confirme cette année encore comme la plus grande période de création culturelle et de réjouissance populaire.

En dépit de problèmes organisationnels récurrents, qui ont empêché le défilé de tous les groupes prévus, le premier jour (26 février), l’ambiance a été à son paroxysme sur le parcours du cortège, qui a attiré des dizaines de milliers de personnes, sans que des incidents regrettables ne soient enregistrés.

Selon un bilan de la police, une centaine de personnes a été blessée, la plupart légèrement.

Des mascottes diverses encrées dans la tradition carnavalesque haïtienne, des individus déguisés en divinités du vaudou haïtien, en personnages historiques et en animaux de la faune locale font le plaisir des carnavaliers qui portent des couleurs les unes les plus attrayantes que les autres.

Le carnaval 2006 offre la possibilité de revivre des tranches d’histoire universelle et haïtienne. Des groupes représentant des Arabes, des Européens, des esclaves et des indigènes sont remarqués au début du défilé, parti du stade Sylvio Cator (secteur sud de la capitale).

Des divinités du vodou haïtien : Baron Samedi, Ogou, Legba sont également représentés et vénérés.

Des pratiques ou créations typiques haïtiennes sont mises en exergue. Un char montre un Tap-Tap, véhicule traditionnel de transport public à Port-au-Prince.

Un déferlement irrésistible de tambours caractérise la quinzaine de bandes à pied qui animent les premiers moments du défilé. Le groupe qui domine dans cette catégorie est sans conteste Raram, avec sa meringue « Ouvè lekò » (Prenez de l’espace). Un casque bleu s’est même laissé aller et s’est noyé dans la vague humaine, tentant de se déhancher à la manière des Haitiens.

Un grand dispositif policier et de troupes onusiennes assure la sécurité en divers points stratégiques du circuit parcouru par le cortège carnavalesque, de même que des postes de premier soin maintenus par la Croix Rouge. [lf gp apr 27/02/06 12 : 30]