Español English French Kwéyol

Haïti-Elections : La France convie Préval à dialoguer avec toutes les forces politiques pour la réconciliation nationale

Paris, 17 fév. 06 [AlterPresse] --- Le gouvernement de la France convie le nouveau président haïtien, René Garcia Préval, déclaré vainqueur du scrutin présidentiel du 7 février 2006, à poursuivre, sous sa prochaine administration, « un dialogue qui associe toutes les forces politiques en vue de la réconciliation nationale ».

Cette position est contenue dans un texte figurant sur le site du ministère français des Affaires Etrangères, suite à l’annonce faite par le Conseil Electoral Provisoire (CEP) haïtien « déclarant Préval élu au terme du scrutin présidentiel ».

« Les autorités françaises souhaitent que le processus démocratique en cours, notamment avec les élections parlementaires, puisse continuer dans des conditions de transparence et de légalité », souligne le texte du Quai d’Orsay qui reprend des passages d’une déclaration du président du Conseil de Sécurité des Nations Unies, faite le 9 février.

Tout en formant le vœu que le nouveau gouvernement, qui prendra les rênes du pays d’ici le mois d’avril 2006, « continue à collaborer étroitement avec la Mission de Stabilisation des Nations Unies en Haïti (MINUSTAH) », la France « renouvelle son engagement à œuvrer, aux côtés des autorités nouvellement élues, au rétablissement de la sécurité, de l’Etat de droit et du développement économique et social dans le pays ».

A rappeler que, de son côté, le Canada a aussi salué l’élection de Préval en promettant de contribuer à restaurer la démocratie et à appuyer la reconstruction en Haïti.

« Les canadiens félicitent le président désigné, René Préval, de sa victoire aux élections haïtiennes et les Haïtiens de leur attachement à la démocratie, dont témoigne la participation massive des électeurs au scrutin du 7 février 2006 », indique un communiqué du gouvernement du Canada dirigé par le nouveau Premier Ministre Stephen Harper. [rc wa apr 17/02/2006 17 :30]