Haiti - Elections : Préval dénonce une fraude massive

P-au-P., 14 févr. 06 [AlterPresse] --- Le candidat à la présidence de la plate-forme Espoir, l’ex président Réne Préval, a dénoncé, ce 14 février, « une fraude massive » lors des élections du 7 février dernier en Haiti.

« Nous avons la conviction qu’une fraude massive ou des erreurs grossières entachent le processus », affirme Préval dans un point de presse à Péguy-Ville (péripérie est de la capitale).

Ce sont les premières déclarations de Préval depuis la publication d’une série de résultats partiels des élections, selon lesquels il arrive en tête, mais n’obtient pas la majorité absolue, qui lui permettrait d’éviter un second tour.

Preval explique que, durant une rencontre dans la soirée du 13 février avec les autorités du gouvernement, du Conseil Electoral Provisoire (CEP) et des membres de la Communauté internationale il a proposé de cesser le comptage pour favoriser la clarification de la situation.

Selon Préval, « l’Espoir a gagné au premier tour ». Si les résultats partiels publiés par le CEP sont maintenus, « l’Espoir va les contester et le peuple va les contester », a-t-il ajouté.

Préval déclare avoir demandé aux autorités « l’occasion de vous montrer là où nous sommes pas d’accord », de manière a avoir « des résultats clairs ».

Préval invite ses partisans à continuer à manifester, mais à ne pas céder à la violence. « Continuez à manifester dans le respect des droits et des biens des autres sans entraver la possibilité pour tout le monde de vaquer à ses occupations », exhorte Préval.

« Aujourd’hui même il faut enlever les barricades » dans les rues, précise-t-il. Si non « vous serez isolés », ajoute-t-il.

Il réitère la volonté de la plate-forme Espoir de « lutter pour faire respecter le vote du peuple » en soulignant que « nous sommes certains d’avoir des arguments pour passer des le premier tour ».

Dans divers secteurs de la capitale des rues étaient encore obstruées par divers objets, dont des carcasses de voitures et des branches d’arbres.

Durant toute la journée du 13 février, des milliers de partisans de Préval n’ont pas cessé de réclamer la publication des résultats définitifs du scrutin devant proclamer leur leader, président d’Haiti.

A la dernière actualisation du décompte des votes, le 13 février, Preval obtient 48.76%, l’ancien président Leslie Manigat, du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP), 11.83% et le candidat indépendant Charles Baker, 7.93%. [gp apr 14/02/2006 12:20]