Haiti - Elections : Premiers éléments d’observation, a l’issue du vote

P-au-P., 7 févr. 06 [AlterPresse] --- Il y a eu apparemment une participation massive aux élections présidentielles et législatives de ce 7 février, dont la phase de dépouillement a commencé entre 4 :00 PM et 7:00 PM (heure locale).

La population s’est rendue massivement aux urnes, indique à AlterPresse, Pierre Espérance, coordonnateur du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH).

Pierre Espérance, qui a observé les élections dans la zone métropolitaine de la capitale, relève que la participation a été importante, malgré un ensemble d’accrocs aux normes électorales ainsi que des problèmes techniques qui ont gêné le vote.

Des électeurs ont eu des difficultés à avoir accès aux bureaux de vote à cause de l’inadéquation entre les registres électoraux et les lieux d’assignation des votants.

Le responsable du RNDDH estime toutefois positif le fait que la plupart des électeurs qui ont rencontré ce genre de difficultés ont pu tout de même voter.

Pierre Espérance regrette que plusieurs électeurs et électrices aient du, par découragement, rentrer chez eux sans voter.

D’autre part, Espérance signale un manque de confidentialité dans les opérations de vote. Il dénonce notamment certains mandataires qui ont influencé le choix des électeurs.

Les isoloirs, tels que constitués, n’ont pas facilité non plus le maintien du secret du vote, ajoute Pierre Espérance.

Par ailleurs, des électeurs et électrices ont éprouvé de l’embarras à utiliser les bulletins de vote, ce qui a fait apparaître la faiblesse du travail d’éducation civique qui a été entrepris.

Le responsable du RNDDH indique que l’observation des opérations se poursuit à la phase de dépouillement des bulletins. [md gp apr 07/02/2006 20:00]