Español English French Kwéyol

Haïti - Élections : Des observateurs de la CARICOM intégreront la MIEEH

P-au-P, 27 janv. 06 [AlterPresse] --- Des observateurs à court terme de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) seront déployés en Haïti du 2 au 9 février 2006 dans le cadre des prochaines présidentielles et législatives annoncées, informe la Mission Internationale d’Evaluation des Elections en Haïti (MIEEH).

Dans un communiqué transmis à l’agence AlterPresse, la MIEEH annonce le déploiement de quelque 130 observateurs à court terme.

« Ces observateurs proviendront du Canada, des pays de la CARICOM et du Japon. Ils seront déployés de façon concertée avec les observateurs de la Francophonie et de la Fondation Internationale pour les Systèmes Electoraux (IFES) afin d’assurer une couverture maximale du territoire », précise la mission internationale.

La MIEH précise que les observateurs à court terme seront présents en Haïti du 2 au 9 février 2006 afin d’observer et d’évaluer le processus de votation, le dépouillement des votes et la transmission des résultats préliminaires.

Ces derniers, ajoute-t-elle, auront au préalable reçu une formation intensive couvrant tous les aspects de la mission d’évaluation. Ils seront présents à travers le pays et travailleront en équipe, sous la supervision des observateurs à long terme.

« Le déploiement des observateurs à court terme en Haïti constitue une étape cruciale du rôle d’accompagnement et d’évaluation des élections en Haïti souhaité par les institutions électorales des huit pays qui animent cette Mission », écrit la MIEEH dans son communiqué.

Selon le communiqué, des équipes d’observateurs à long terme sont déjà déployées sur tout le territoire d’Haïti depuis le mois de septembre dernier afin de suivre l’évolution du processus électoral et d’assurer un environnement sécuritaire qui travailleront sous l’égide de la MIEEH.

La MIEEH, présente sur le terrain depuis le mois d’août dernier, se dit fin prête à exercer son mandat d’évaluation des élections législatives et présidentielles haïtiennes. Elle rappelle que son objectif vise à renforcer la confiance des Haïtiens et Haïtiennes en leur processus électoral.

Le 26 janvier 2006, le Premier ministre Gérard Latortue, en visite à Trinidad et Tobago (T&T), a sollicité de la part de la CARICOM l’envoi d’observateurs lors des scrutins annoncés.
Latortue a été jusqu’à se demander : « pourquoi les européens et l’Union africaine veulent envoyer des observateurs et pas les peuples de la CARICOM ? » tout en soulignant le problème de communication qui existe entre Haïti et la CARICOM. [do gp apr 27/01/2006 14 :00]