Perspectives

Scruter le scrutin

Haiti-Elections : Les thèmes favoris des candidats


jeudi 19 janvier 2006

P-au-P., 19 janv. 06 [AlterPresse] --- Plusieurs partis et regroupements de partis politiques ainsi que des candidats indépendants ont des programmes politiques quasi similaires pour le quinquenat (2006-2011), relève AlterPresse.

Les principaux axes de priorité des candidats habilités à participer aux élections du 7 février 2006, sont la sécurité, la réforme du système judiciaire et éducatif, la santé, la création d’emplois, l’éducation, l’impunité, la protection de l’environnement, les infrastructures routières, le tourisme, l’industrie, la décentralisation, le rétablissement de l’armée et la relance de l’économie nationale.

Ces priorités ont été présentées à la population soit à travers les médias, soit au cours des meetings organisés dans le cadre de la campagne électorale, démarrée depuis le 8 octobre 2005, tant à la capitale qu’en province.

A analyser les contenus thématiques promus par les candidats, ces derniers auraient à cœur l’amélioration des conditions de vie de la population. Mais, aucun accent n’est porté sur la stratégie et les moyens à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs fixés.

La sécurité, la santé, l’éducation, la création d’emploi et la relance de l’économie sont les thèmes les plus récurrents des discours des différents candidats. Cependant, les nuance sont très peu perceptibles au niveau des axes programmatiques des 34 candidats à la présidence, dont une seule femme.

Tous les aspirants à la magistrature suprême, entre autres, les candidats Leslie F. Manigat, Turneb Delpé, Marc Bazin, Dany Toussaint, Evans Paul, Serge Gilles, Evans Paul, Charles H. Baker, Himmler Rebu, Paul Denis et Judie C. Roy entendent « remettre le pays sur les rails du progrès social et économique ».

D’autres thèmes reviennent dans le discours des candidats, mais sur un ton feutré : il s’agit de la reforme du système judiciaire et éducatif, de l’impunité, de la protection de l’environnement et du rétablissement de l’armée.

En regroupant les candidats par thèmes de prédilection, certains programmes sont axés sur la construction d’un Etat de droit, la mise en place des infrastructures routières, la relance de l’agriculture, de l’industrie et du tourisme, l’amendement de la constitution, la restauration de l’autorité de l’Etat, l’épuration de la Police nationale d’Haïti (PNH), l’encadrement sanitaire, le développement des communautés rurales, la décentralisation et les grands défis (santé, l’éducation, la production, l’environnement, le tourisme et la création d’emplois) auxquels fait face la population haïtienne.

Ces thèmes sont martelés, entre autres, par Guy Philippe, Himmler Rebu, Jean-Marie Chérestal, Déjean Bélizaire, Dr Jean Henold Buteau, Gérard Gourgue, Chavannes Jeune, Me Rigaud Duplan, Hubert de Ronceray, Charles Poisset Romain, Bonivert Claude, Luc Mésadieu et Charles Henri Baker. Ce dernier, amateur de foot-ball, ne laisse pas de côté le sport.

Mais il faut souvent s’accrocher aux récepteurs de radio ou de télé pour s’enquérir des thèmes favoris de la plupart des candidats, car les documents ne sont pas souvent disponibles. [jp gp apr 19/01/2006 19:30]