Début de manifestation d’étudiants haïtiens contre la présence de Fernandez

Port-au-Prince, 12 décembre 05 [AlterPresse] --- Plusieurs dizaines d’étudiants de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) ont entamé un mouvement de protestation, vers 9 :30 locales (14 :30 GMT), devant le Palais National de Port-au-Prince, a remarqué un reporter de l’agence en ligne AlterPresse.

« Nous sommes ici pour donner une réponse au président Leonel Fernandez, en ce qui concerne les différents actes de violation dont sont l’objet nos ressortissants en territoire voisin », a indiqué une étudiante, pour justifier le début de manifestation contre la présence, ce 12 décembre, du président de la République Dominicaine dans le pays.

Quelques étudiants se sont même étendus sur la chaussée, d’autres se sont postés aux grilles du Palais présidentiel, suivant les observations faites.

Des agents de la Compagnie d’Intervention et de Maintien de l’Ordre (CIMO) ont commencé à demander, gentiment et sans brutalité, aux manifestants adossés aux grilles de vider les lieux. Un début de panique a été enregistré au moment où certains étudiants ont tenté de bloquer l’accès d’un véhicule de la Police Nationale d’Haïti (PNH) devant le Palais National.

Progressivement, la foule de manifestants tend à s’élargir vers 10 :00 locales.

Environ 48 heures avant son arrivée à Port-au-Prince, le président dominicain Leonel Fernandez a, de nouveau, qualifié d’ « irresponsables » les autorités d’Haïti, une déclaration qui a soulevé la réprobation de divers secteurs nationaux du pays dont il est l’hôte aujourd’hui. [rc apr 12/12/2005 10 :00]